Comment j’ai pris Conscience de mon Géo-Analphabétisme

blog1J’ai relevé le courrier ce matin, et j’ai vu que parmi les lettres arrivées, l’une d’elles étaient adressées à mon épouse.  Provenait-elle d’Ikarashi, mon illustrateur?  Il avait promis de m’envoyer par courrier une esquisse. Souvent, son courrier passait par le truchement de mon épouse. Si oui, alors  j’étais sauvé, car ça faisait longtemps que j’attendais cela. Mais je ne pouvais pas savoir si c’était lui ou pas. En dehors des timbres qui indiquaient la provenance de la lettre, et du nom du destinataire, je ne pouvais rien dire d’autre. Et pourtant le recto et le verso de l’enveloppe étaient truffés d’inscriptions. En dehors même de mon attente égoïste, il y avait la curiosité de savoir qui était l’expéditeur, et de pouvoir dire sur un ton naturel à ma femme «  un tel (ou une telle) t’a écrit ». Mais, incapable de déchiffrer le moindre signe édifiant inscrit sur l’enveloppe, je dus prendre mon mal en patience.

Le soir, lorsqu’elle eut lu la lettre, ma femme me dit « C’est Keiko, elle est arrivée à Nagoya pour un concert  de shamisen et t’envoie son bonjour »…

 

Au-delà de la déception que ce ne fût pas Ikarashi l’expéditeur de la lettre, me resta le sentiment d’une honte. J’avais attendu toute  la journée comme un analphabète, car, à moins d’être aveugle, seul un analphabète se fait déchiffrer une inscription écrite. Je pris conscience que le fait d’être un lettré, au sens anglais de literacy c’est-à-dire de prétendre savoir lire et écrire était tout relatif. Il y a toujours des langues dans et pour lesquelles nous sommes analphabètes.

La grande différence entre ma femme et moi est qu’elle savait lire et écrire dans sa langue maternelle. En découvrant mon  géo-analphabétisme, je pensai que la seule consolation pour toute personne c’est de commencer d’abord par savoir lire et écrire dans sa langue maternelle…

Alan Basilegpo

copyright5

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s