Nabucco : Va, Pensiero,  vers l’Afrique Dominée

blog1

Nabucco (titre initial : Nabuchodonosor) est un opéra en quatre actes de Giuseppe Verdi sur un livret de Temistocle Solera, tiré de Nabuchodonosor en 1836  et créé le 9 mars 1842 à la Scala de Milan. Il évoque l’épisode biblique de l’esclavage des juifs à Babylone symbolisé par le chœur de la troisième partie, le Va, pensiero des Hébreux auxquels s’identifiait la population milanaise alors sous occupation autrichienne.

Verdi est un compositeur « engagé ». À l’époque où le compositeur écrit la musique de Nabucco, la population milanaise est sous domination autrichienne. Il faut voir cet opéra comme l’appel d’un peuple pour son indépendance avec, comme point culminant, le fameux Va, pensiero, connu également sous le nom de « chœur des esclaves », véritable hymne à la liberté (les paroles et leur traduction).

Aujourd’hui où l’Afrique mon pays ploie encore sous la domination symbolique  et politique de la France, de la Grande Bretagne, de l’Europe et des Etats-Unis d’Amérique, avec l’arrivée dans ce peloton de la Chine et d’autres pays qui y ont vu la terre d’élection de l’exploitation sans états d’âme,  s’identifier à cet air de Verdi ne serait pas œuvre ni preuve d’aliénation. Bien au contraire !

Alan Basilegpo

copyright5

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s