Oui aux Redressements Fiscaux, Non à leur Perfide Sélectivité

amonavis

On crie aux redressements fiscaux opérés par le gouvernement. Du reste,  il en a été ainsi de ce gouvernement comme de son prédécesseur. Ce qui, soit dit en passant, prouve que jusqu’à un certain point dans le temps, ils ont été et sont inspirés par le même manitou. Ces cris se comprennent dans la mesure où les actes décriés sont dirigés sélectivement contre les résistants au pouvoir. Mais ces actions ont beau être biaisés, partiels et partiaux, elles n’en révèlent pas moins les activités illégales de nombres d’élus ou d’hommes publics. L’attitude citoyenne la plus saine serait donc d’applaudir  ces mises au pas en même temps que de réclamer une stricte égalité dans la répression des délits fiscaux. Car, disons le tout net, le redressement fiscal n’est pas synonyme de son instrumentalisation politicienne. En somme et en la matière, le refus du deux-poids-deux-mesures doit valoir des deux côtés.

Amosu Benedict

copyright5

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s