Pensée du Jour : la Bestiale Haine Humaine

penseur2Il y a dans le cœur de  l’homme  un besoin irrépressible de haïr, et qui se manifeste sous mainte forme plus ou moins pressante, plus ou moins refoulée ou sublimée ; et sous ses dehors de raison d’être ou de sens de vie,  le moteur en même temps que la finalité de ce besoin  est bestialement égoïste.

Adio Badaga

copyright5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s