Publié dans Essai

Diplomatie : Pourquoi Macron a Déjà Vu ou Parlé avec Tout le Monde Sauf Talon

blog1

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tous les Présidents des anciennes colonies de la France ont vu et parlé à, ou serré la main de Macron de près ; Presque tous les Présidents des pays francophones d’Afrique aussi, excepté la République Démocratique du Congo et le Burundi sont dans le même cas. Seule exception, le Président Patrice Talon, pourtant le plus français d’entre eux…

Quoi, est-ce la répulsion du même bien illustrée par les lois de l’électrostatique ( le pôle + repousse le pôle + et le pôle – repousse le pôle – ) ?  Ce froid entre Talon et Macron peut aussi s’expliquer par des raisons diplomatiques ou politiques. D’un point de vue diplomatique, comme n’hésitent pas à le faire les opposants béninois, on peut reprocher à la diplomatie béninoise et à son ministre leur incompétence, leur manque de savoir-faire ou bien une compétence qui se limite à des émoluments mirobolants, qui défient toute équité salariale sous nos cieux.

D’un point de vue politique en revanche, vient aussi en ligne de compte le manque de zèle de Talon, –pour ne pas dire plus — à veiller aux intérêts français surtout lorsqu’ils sont en concurrence avec les intérêts béninois. On pense à l’Affaire de l’attribution du projet de chemin de fer Bénin Niger que la justice béninoise a tranchée en faveur de Dossou Aworet au détriment de Bolloré, cet homme d’affaire français qui, avec la bénédiction de son pays, fait mains basses sur tous les projets d’infrastructure en Afrique francophone.

Dans ce dernier cas, la souffrance diplomatique de Talon, loin d’être considérée comme un manquement ou une incompétence, doit au contraire être portée à son crédit, comme un acte de résistance, d’un chef d’état épris de l’indépendance et des intérêts de son pays.

Et pour un pays démocratique comme la France et son soi-disant jeune Président, de clouer au pilori diplomatique un chef d’état africain dont le seul tort est de ne pas interférer dans la justice de son  pays en faveur de la France, est une honte. Mais malheureusement, en matière de manquement à ses propres valeurs proclamées,  la France n’en est pas à une honte près.

Ahandessi Berlioz

Bénin : la Solitude Néocoloniale de Talon

copyright5

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s