Publié dans Cont-ext, Haro

Réplique : Lettre d’un Étudiant Burkinabè Après le Passage de l’Ouragan Macron

blog1

LETTRE D’UN ETUDIANT DE L’UNIVERSITÉ OUAGA 1 Pr JOSEPH KI-ZERBO DE OUAGADOUGOU

-Au vu de la honte essuyée par notre cher pays le Burkina Faso et par ricochet le continent africain et toute personne éprise de justice et de désir de se départir de l’imperialisme colonial.

-Au vu de l’incrimination des étudiants des universités et grandes écoles du Burkina Faso pour cette prestation plus théâtrale qu’intellectuelle

-Au vu des accusations farfelues et infondées de certaines personnes sur le niveau de prestation intellectuelle des étudiants Burkinabé

Je viens par ma modeste personne sans complexe et sans désir d’effacer la honte essuyée par la jeunesse de mon cher pays affirmer sans prétexte infondé que les autorités de notre pays sont les seules responsables de ce désastre intellectuel essuyé par notre pays pour plusieurs raisons.

1- la salle principale était occupée à 80% par des  non-étudiants (ministres,directeurs, staff administratif maçons,commerçants,etc) choisis par des affinités politiques,regionales,etc. Seule la deuxième salle où était l’écran géant était  remplie à 80% par des étudiants.

2- Toutes les couches et organisations estudiantines n’ont pas été consultées dans la préparation de l’événement

3- les questions n’ont en aucun cas été étudiées au préalable comme l’a affirmé maladroitement le MC car on ne peut préparer des questions en avance sur un discours dont l’on ignore le contenu

4- le gouvernement a traité la question de la visite du président Macron à sa façon sans l’implication effective des étudiants de nos universités

5- Les salves d’applaudissements sporadiques maladroits et complaisants envers M. Macron entendus dans la salle étaient l’oeuvre de certains ignares choisis expressément pour la tâche et qui même en rêve n’ont jamais foulé le sol de nos universités

6- L’ambiance puérile qui prévalait dans l’amphithéâtre était totalement étrangère à nos séances de cours et de travaux dirigés même lorsque nous sommes 1000 ou 1500 dans l’amphithéâtre

En rappel l’université de Ouagadougou est l’une des plus prestigieuses de la sous-région et de l’Afrique au vu de la qualité de la formation et de l’enseignement. Il est donc incomprehensible qu’un étudiant de cette université balbutie pour articuler correctement une question.

Un étudiant digne de nos universités poserait des questions d’intérêt général pour l’Afrique au president Macron à savoir :

-Pourquoi imposer un système éducatif non-africain à l’Afrique? Chaque peuple ne mérite-t-il pas sa civilisation?

-Pourquoi la France a-t-elle soutenu le putsch manqué du général Diendere à travers sa plateforne de sortie de crise si controversée?

-Quelles solutions concrètes la France propose-t-elle pour une sortie de crise au Togo?

– Quel est l’état d’avancement de votre médiation entre Donald Trump et l’Etat Tchadien pour régler le problème de la suppression des visas americains pour les Tchadiens?

-Quel intérêt la France accorde t-elle à ses anciennes colonies dans le développement des énergies renouvelables?

Nous étudiants Burkinabé avons été purement et simplement lésés, notre réputation trainée dans la boue comme pour salir notre image de jeunesse éprise de justice au regard des prouesses accomplies contre la manipulation de notre pays par des puissances externes depuis 3 ans. Les intellectuels n’ont pas été au rendez-vous ils recevaient des gazs lacrymogènes au dehors pendant la rencontre. Notons que le népotisme tuera l’Afrique peu à peu. Un vrai étudiant de nos universités aurait rappelé poliment à M. Macron la nécessité d’être moins condescendant pour oser affirmer que nous devons défendre la langue française au détriment du Moré,du Dioula,du Ningala,du Swahili, du Baoulé, du Fulfulde et de notre diversité linguistique pléthorique.

On peut barrer ses erreurs mais pas les effacer partageons au maximum car notre continent mérite de savoir ce qui s’est réellement passé a Ouagadougou ce mardi 28-11-2017

MERCI

Étudiant anonyme en Master 1 à l’université Ouaga 1 pr Joseph Ki- Zerbo

copyright5

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s