Publié dans Haro, nigeria, Press-Links

Le Nigeria Apporte son Aide à la Sierra Leone : Que Fait le Bénin, Pays sans Visa ?

blog1

Le Nigeria a fait don de 315 tonnes de matériels de secours variés et d’une somme d’un million de dollars au Sierra Leone pour aider à atténuer les souffrances des personnes touchées par les inondations et glissements de terrain qui ont frappé le pays.

Le ministre des Affaires étrangères du Nigeria, Geoffrey Onyeama, a fait mardi la présentation à son homologue sierra-léonais, Samura Koroma, à Freetown.

Les articles de secours comprenaient des sacs de riz, de haricot, de maïs, de sorgho, de lait, de cuillères, de plats, de matelas, de couvertures, de toiles, de savons, de moustiquaires et de tapis. Il y avait aussi des fournitures médicales, comme les antipaludiques, les antibiotiques et les désinfectants.

M. Onyeama, lors de la présentation, a déclaré que le président Muhammadu Buhari l’avait envoyé pour exprimer au gouvernement et au peuple de la Sierra Leone sa profonde tristesse face à la tragédie qui s’est produite la semaine dernière.

« Nous sommes venus au nom du président Muhammadu Buhari qui a entendu la triste tragédie qui a frappé votre pays et votre peuple.

« Moi-même, le Directeur général de NEMA, Mustapha Maihaja et le représentant du ministre de la Santé, Zainab Sheriff, voudrons ici exprimer notre profond chagrin et nos condoléances pour la grande perte en vies, les dommages causés aux biens et les souffrances d’un grand nombre de personnes dans votre pays « , a-t-il déclaré.

M. Onyeama a déclaré que le Nigeria et la Sierra Leone avaient un lien très fort qui obligeait les deux pays à se sentir de la même famille.

« Par conséquent, votre perte est notre perte. Nous partageons votre souffrance à cette occasion « , a-t-il déclaré.

Le Ministre des Affaires étrangère a déclaré que bien que le Nigeria soit confronté à un énorme défi humanitaire, économique et social, force lui est de contribuer à soulager la souffrance de la population sierra-léonaise.

Le Bénin de la rupture, sous l’impulsion du président Patrice Talon a lancé une offensive d’ouverture diplomatique africaine en fanfare qui, entre autres chose  l’a conduit à supprimer les visas pour les ressortissants africains. Après un tel geste fort,  resterait-il sourd et inerte dans la solidarité envers le peuple de Sierra Leone, un pays frère de la sous-région ouest-africaine ? Par ces temps de vache maigre, où il n’est pas sûr que le PAG puisse trouver de quoi se financer, le Bénin peut-il se montrer généreux, même envers un pays bien plus petit que lui ? La question ne manque pas de sens. Mais en matière de diplomatie, comme de gouvernement, la prévoyance n’est pas une vaine sagesse. Au lieu de payer 16 millions au ministre des Affaires étrangères comme salaire mensuel, Monsieur Talon en étant plus raisonnable dans ses libéralités que rien ne justifie aurait largement de quoi faire mieux parler de notre pays sur le plan diplomatique en apportant sa part de contribution au soulagement de la souffrance de nos frères sierra-léonais frappés par une catastrophe climatique. Mais visiblement la solidarité, qu’elle soit sociale ou internationale est le cadet des soucis de Monsieur Talon. A quoi ça sert d’ouvrir ses portes aux voisins lorsque vous n’avez que faire de sa main tendue ?

Aminu Balogun

ibinimori

copyright5