Publié dans nigeria, Santé, Trad

Nigeria : 42 Médicaments Anti-Palu Mis au Ban par le Sénat, à Surveiller au Bénin

blog1

Le Sénat du Nigeria a publié une liste de 42 médicaments anti-paludisme dont l’usage est désormais prohibé ; ce sont :  Alaxin 60mg comprimé (dihydroartémisinine) B / 8; Alaxin suspension orale (dihydroartémisinine) FL / 80 ml; Amodiaquine 200mg comprimé B / 1000; Amodiaquine 200mg comprimé B / 1000; Arinate 100mg tablette (artésunate) B / 6; Arinate 50mg comprimés (artésunate) B / 6;  Arsumax 50mg (artésunate) B / 12 – comprimé; Artemax 60mg (dihydroartémisinine) B / 8- comprimés ; Artémédine 40mg capsule (artemether) B / 12; Artémédine 50mg – comprimés (artemether) B / 12; Et  Artenam 50mg (artemether) B / 14- comprimés.

« De même sur la liste se trouvent :  Artenam 60mg (artemether) B / 8 – comprimés ; Artésiane 300mg – poudre pour enfant en suspension orale (artemether) FL / 38g; Artésunate 100mg, B / 120- comprimés ; Artésunate 50mg,  B / 120- comprimés;  Artexin 60mg (dihydroartémisinine) B / 8- comprimés; Camoquin 200mg (amodiaquine) B / 9- comprimés; Camoquin 200mg (amodiaquine) B / 25 ampoules « .

D’autres médicaments anti-paludisme jugés impropres à la consommation sont :  Camoquin 200 mg- comprimés (amodiaquine) B / 55 – ampoules; Camoquin 200 mg (amodiquine) B / 24 – comprimés;  Camoquin 600 mg (amodiaquine) B / 3- comprimés ; Camoquin 50mg / 5ml (amodiaquine) FL / 60ml- Suspension orale;  Cotecxin (dihydroartémisinine) FL / 80 ml- Suspension orale ;  Cotecxin 60mg (dihydroartémisinine) B / 8 – comprimés ; Daraprim (pyriméthamine) B / 30 – Et Falcinil 50mg  (artésunate) B / 12 – comprimés

Au Bénin, cette information, loin de tomber dans l’oreille d’un sourd, doit au contraire être prise très au sérieux par les pouvoirs publics, et les parties prenantes de la santé publique.  En effet,  ces médicaments dont l’usage est prohibé au Nigeria, par l’effet pervers du principe des vases communicants, ont de fortes chances de prospérer au-delà des frontières de ce pays de fayawo où rien n’est jamais perdu pour les trafiquants véreux et autres contrebandiers sans foi ni loi, ainsi que leurs complices béninois…

ibinimori

Ayodele Babatope

 

copyright5

 

Publicités