Sous le Bananier : La Côte d’Ivoire ou la Servitude Volontaire

basho2.png

En Côte d’Ivoire, de Ouattara,  il y a un Ministère dit «  de la culture et de la francophonie. » Donc, la francophonie définit la culture d’un pays africain qui se veut libre. Quand une race ne veut pas se libérer, et se complaît passionnément dans la servilité, on n’y peut rien, car, de toutes les servitudes, la plus difficile à combattre est la servitude volontaire.

Amida Bashô

copyright5

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s