Contre Bio Tchané et ses Chacals

Combien de Nordistes Accepteraient de Voter pour un Président du Sud au Premier Tour?

Depuis quelque temps, dans le plus pur style de l’automystification dans laquelle excellent certains professeurs de la place de Cotonou, on entend l’appel dithyrambique à la candidature de Bio Tchané ; ce qui suppose surtout, adressé à l’électeur du sud, l’invitation sinon l’injonction à voter Bio Tchané au premier tour, au détriment d’un candidat naturel du Sud. Quelle ânerie de la part de nos professeurs de Cotonou que de ne pas savoir par où l’ânesse met bas, car même l’âne lui-même le sait !


Professeurs ou pas, tous ceux qui osent évoquer, suggérer ou en appeler à la candidature d’un homme comme Bio Tchané, qui n’est qu’une pâle copie de Yayi Boni, font partie de la race d’irresponsables romantiques qui préfèrent persévérer dans l’erreur plutôt que de corriger le tir. Au mieux, ils jouent les chacals comme ces singes savants originaires du Sud qui considèrent qu’amener un Nordique est le nec plus ultra de l’intelligence ; au pire, ils jouent avec le feu. Ils sont animés de l’impudence de ces écervelés qui, ayant fait fausse route, se lancent dans une surenchère scabreuse destinée tout à la fois à faire diversion, à  s'exonérer de leurs erreurs du  présent et à justifier l’illusion d’un coup double futur entièrement gagée sur le clinquant des belles idées. Mais, tout le monde le sait,  les belles idées et leurs cousines, les belles paroles, ne servent souvent qu’à paver le chemin de l’enfer. Et puis, dans un contexte fatal ou le régionalisme finit toujours par  noyauter les mœurs politiques et électorales, ces pseudo-rationalistes du sud qui revendiquent l’expression éminente de l’intelligence pensent que la meilleure chose à faire est de noyer le poisson du régionalisme en imposant un homme du Nord démographiquement minoritaire à un Sud démographiquement majoritaire. Tropisme stérile et idée reçue érigés en incontournable de la pensée rationnelle mais d’une rationalité qui marche sur la tête. Car le vrai positivisme rationnel n’est pas celui d’une unité de façade autour d’un homme fût-il du du Nord qui empêcherait l’unité partielle, aussi bien du Nord que du Sud. Cette démarche ne fait qu’enraciner le régionalisme sournois et hypocrite qui perdure dans le pays 50 ans après son indépendance. Ce n’est pas en niant par l’exemple, fût-il positif,  les différences réelles et symboliques entre des entités qu’on réussit à les unir. Le Régionalisme c’est comme le cholestérol : il y en a du bon et du mauvais. Tant qu’à se laisser porter par le régionalisme, il vaut mieux rejeter avec vigueur celui sournois et hypocrite que Yayi Boni a passionnément revigoré dans le pays depuis 2006, et préférer un régionalisme méthodique et provisoire, qui consolide l’union partielle de la région la plus peuplée et la moins unie du pays, à savoir le sud ; un sud dont la désunion a été politiquement exploitée à son détriment, surtout par la naturalisation d’une bonne volonté nationale en contradiction avec la persistance et le regain du régionalisme. Car combien de Nordistes accepteraient de voter pour un Président du Sud au premier tour? On les compterait facilement sur les doigts d’une main. Il n’y a qu’avec les Sudistes que ce genre d’automystification à rebours est pensable et possible ; et cette pensée,  loin d’être preuve de rationalité ou d’intelligence n’est qu’une subornation politique de mauvais goût. Tout le monde a vu que la démarche consistant à mettre la désunion du Sud sous le boisseau paradoxal d’un Président du Nord démographiquement minoritaire n’a jamais contribué à rapprocher le Nord du Sud, encore moins à consolider l’union du Sud. Dans ces conditions pourquoi continuer à vouloir entourlouper les Béninois du sud, par cette fausse bonne idée ?  Bio Tchané au premier tour, non Merci : Y en a Marre de la haine de soi des sudistes déguisée sous les apparences subtiles de l’intelligence lumineuse !

Le peuple béninois n’est pas dupe. Il a déjà plus d’une fois démontré au monde et à lui-même l’acuité de son intelligence politique. Puisse cette maturité battre en brèche les entreprises des lobbies et autres coteries infâmes tapies dans l’ombre et dont les images d’Epinal et les formules clés en mains ne visent à nouveau qu’à confisquer la liberté du peuple !

Haro14

Aminou Balogoun

clip_image001

Copyright, Blaise APLOGAN, 2010,© Bienvenu sur Babilown

Tout copier/collage de cet article sur un autre site, blog ou forum, etc.. doit en mentionner et l’origine et l’auteur sous peine d’être en infraction.

clip_image001

Publicités