Covid et Discours du Nouvel An : la Russie Serait-elle 10 fois plus Démocratique que la France ?

Voici la partie du discours du Président Russe, Vladimir Poutine, consacrée à Covid :

 » Nous avons continué à lutter contre cette dangereuse épidémie qui a touché tous les continents, et qui ne recule pas pour le moment. Cette maladie sournoise a fait des dizaines de milliers de morts. Je tiens à exprimer mon soutien sincère à tous ceux qui ont perdu des proches »

Extrait des vœux de Vladimir Poutine au peuple Russe
 DébutFinDurée ( seconde)
covid1 :391 :5617
Discours0 :008 :088 :08
Fréquence covid3,5%

En clair 3,5% du temps est consacré au covid dans le discours de Vladimir Poutine à l’occasion des vœux du nouvel an 2022.


Signalons que dans ce pays qu’en occident bien pensant l’on traite volontiers de dictatorial, il n’y a pas de conseil sanitaire qui gère de manière secrète et centralisé le covid, mais qu’au contraire la gestion de la maladie est décentralisée, et pleine et entière initiative est laissée aux médecins.

En France pays qui, pince sans rire se targue d’être une démocratie, les médecins ont été mis hors jeu, le covid est une affaire d’État, gérée depuis le bunker de l’Élysée par une junte baptisée conseil sanitaire qui œuvre secrètement et prend autoritairement des décisions liberticide.

Voici la partie du discours du nouvel an du Président NTM consacré à Covid

À nouveau, cette dernière soirée de l’année est marquée par l’épidémie et les contraintes renforcées qui pèsent sur notre quotidien. Alors en ce moment, j’ai avant tout une pensée pour nos 123 000 compatriotes à qui le virus a enlevé la vie. Une pensée pour tous ceux qui traversent ce moment dans le deuil, la peine ou la solitude.

Je n’oublie pas non plus ceux d’entre vous qui sont touchés par le COVID long comme ceux qui subissent les conséquences psychologiques de la crise sanitaire.

Je veux ce soir, une fois encore, en votre nom à tous, témoigner notre reconnaissance pour nos personnels soignants, nos armées, nos forces de l’ordre, nos sapeurs-pompiers, nos auxiliaires de vie nos aides à domicile et tant d’autres professions, tous engagés ce 31 décembre comme chaque jour pour nous protéger, pour prendre soin de nous.

Les semaines à venir seront difficiles nous le savons tous : le virus circule et circulera de plus en plus, des mesures ont été prises par le gouvernement pour y faire face et je vous demande à tous et toute d’y veiller, des secteurs comme la culture, le sport, la restauration, l’hôtellerie, le tourisme, ou l’événementiel vont à nouveau subir les conséquences économiques de cette situation. Nous les aiderons comme il se doit et comme nous le faisons depuis le début de cette pandémie.

Il y aura aussi nombre de nos activités désorganisées en raison de ce nouveau variant si contagieux. Nous veillerons dans ce contexte à assurer la continuité des services publics et de la vie de la Nation. Mais par rapport au même moment l’année dernière où les contraintes étaient beaucoup plus fortes, nous avons pour nous l’arme du vaccin, et les acquis de notre expérience collective. Et donc de vraies raisons d’espérer.

Nous sommes ce soir au moment où je vous parle plus de 53 millions à être totalement vaccinés, ce qui place notre pays dans le peloton de tête mondial. Nous sommes 24 millions à avoir reçu une dose de rappel et notre objectif est de permettre à chacun d’être vacciné et de faire son rappel.

Nous pourrons ainsi surmonter cette vague en limitant au maximum les restrictions. En continuant comme nous l’avons fait depuis le début, de tout faire pour préserver l’activité et ce que nous avons de plus précieux, c’est à dire l’école, l’éducation de nos enfants.

Alors ce soir, je veux le redire avec beaucoup de forces et de convictions : la vaccination est notre plus sûr atout. Elle réduit fortement la transmission, elle divise par 10 le nombre des formes graves. C’est pour cela qu’une nouvelle fois, j’en appelle aux 5 millions de non-vaccinés. Faites ce geste simple. Pour vous. Pour vos compatriotes. Pour notre pays. Tout la France compte sur vous.

La vaccination est-elle seule suffisante ? Non. C’est pour cela que le respect des gestes barrière contre le virus demeure essentiel, en particulier le port du masque.

Tous ensemble, nous allons donc traverser cette nouvelle épreuve en suivant les mêmes principes que depuis le premier jour.

D’abord nous protéger. Protéger les plus vulnérables, protéger nos hôpitaux et nos soignants, qui sont sous forte pression alors même qu’il faut soigner les autres maladies. Protéger aussi notre économie, et nos emplois, comme nous l’avons fait avec le « quoi qu’il en coûte ».

Ensuite nous attacher, sur la base des faits et de la science, à prendre des mesures proportionnées. C’est exactement ce que le Premier ministre et les ministres ont fait ces derniers jours. Tout faire pour éviter de prendre des restrictions qui pèsent sur nos libertés et veiller à respecter tous nos principes démocratiques.

Enfin, nous appuyer sur la responsabilité de chacun, principalement en se faisant vacciner, pour soi et pour les autres. Être un citoyen libre et toujours être un citoyen responsable pour soi et pour autrui ; les devoirs valent avant les droits.

Un autre motif d’espoir est que, malgré l’épreuve sanitaire, malgré la fatigue, la lassitude, notre pays continue à avancer. Nous n’avons cessé d’œuvrer pour attirer des entreprises et des investissements, ouvrir des usines, créer des emplois. Jamais depuis quinze ans, le chômage n’avait été aussi bas. La réindustrialisation de notre pays est bien une réalité.

 CaractèresCaractères + espaceLignesParagraphes
Covid358442795316
Discours100351195415846
Fréquence covid36%36%34%35%

En clair 35% des mots ( et en logique moyenne, du temps) sont consacrés en France au covid dans le discours de NTM à l’occasion des vœux du nouvel an 2022.

La Russie de Poutine serait-elle dix fois plus démocratique que la France version Macron ? Il n’y a pas photo : la différence saute aux yeux entre ceux qui font de covid un fonds de commerce politique, et roulent en permanence leur peuple dans la farine du monde, et ceux qui, contre vents et marées, les tiennent debout face à la tempête du monde. En clair, les vraies démocraties ne sont pas ceux que l’on croit.

Ahandeci Berlioz


1 NTM : Notre Tyran Marcheur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s