L’Occident en sa Mort Prochaine

Nous autres civilisations, nous savons maintenant que nous sommes mortelles, a dit le philosophe Paul Valéry.

L’Occident chrétien en tant que civilisation a d’abord laissé mourir à petit feu sa religion, sacrifiée sur l’autel de la raison matérialiste et raisonnante. Maintenant, voyant venir sa propre mort, il se débat comme un diable jeté dans l’eau bénite. Tel un commerçant frappé par la faillite, il brade ses derniers bijoux ; Droits de l’homme, Liberté d’Expression, Démocratie : tout doit disparaître, sacrifié aux enchères néo-libérales. Il érige le transhumanisme en horizon et idéologie illusoires. Et enchaine les uns après les autres, les actes suicidaires, comme si se faire harakiri de façon grossière et désordonnée suffisait à lui procurer un supplément d’âme et à cacher l’inéluctabilité d’une mort auto-programmée et enclenchée de longue date.

Aminou Balogun

Un commentaire

  1. Le problème c’est que « l’eau dite bénite » n’effraie même plus le diable aujourd’hui …

    Merci !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s