Du Secret d’État au Sacrifice d’État

Comme le dit le sketch ci-dessus, en Europe, et notamment en France où, du haut de sa superbe antidémocratique, M Macron les imposa, les soi-disant vaccins contre Covid, ne servent qu’à avoir le droit d’aller librement au cinéma ou au restaurant,etc. Mais on a peine à croire que ce but des vaccins soit payé au prix de la mort des vaccinés, notamment des jeunes enfants de moins de 20 ans que le covid ne tue pas. En toute logique, parce qu’on a accepté d’encourir le risque de mort de jeunes innocents, mort dont la dénégation dans une honteuse conspiration du silence constitue une deuxième mort, il doit y avoir un autre but que celui de permettre aux vaccinés d’aller librement au restaurant ou au café… Les 0,05% que constituent les formes graves dont on crédite les vaccins de l’empêchement d’une partie méritent-ils un tel sacrifice ? Lutte-t-on contre un virus en licenciant des milliers de soignants qu’on avait fait applaudir quelques mois plus tôt pour leur héroïsme face à la pandémie ? Lutte-t-on contre un virus en instaurant un régime d’apartheid qui pénalise les non-vaccinés ? Lutte-t-on contre un virus en tirant à balles réelles, comme aux Pays-bas qui n’ont jamais autant mérité leur nom ?

Non, la vraie raison de tout ce délire est ailleurs, et ne nous voilons pas la face, n’ayons pas peur d’être cyniquement traités de complotistes par ceux qui ne prennent plus la peine de cacher leur complot. Non, si les États acceptent le risque de mort de jeunes enfants par la vaccination, si l’État licencie des soignants non-vaccinés alors que les hôpitaux en manquent cruellement, si on instaure en France l’apartheid contre les non-vaccinés au mépris des valeurs démocratiques, ce n’est pas pour faire gagner une ou deux années d’espérance de vie aux plus âgés. Non, si L’État consent à ce sacrifice, décidé depuis le bunker d’un État d’urgence ridicule parce que disproportionné par rapport à la menace invoquée, c’est pour une raison d’État : pucer tous les citoyens pour les contrôler. Séduisante perspective d’un État en mal de mutation technologique. Le transhumaniste d’État et l’État de transhumanisme valent bien un sacrifice d’État !

Aminou Balogun

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s