Covid-19 ou les J.O. du Mensonge

A voir comment les choses se passent depuis quelques mois autour du covid, on a l’impression que les covidistes raisonnent comme si le mal ne s’en rirait pas sans la vaccination. Il a fait déjà deux ans ; le temps de dramatiser ses dégâts, de le présenter comme l’équivalent moderne de la peste noire. Ce qui a donné l’occasion de prendre des décisions arbitraires et de faire pondre aux parlements dans les démocraties comme la France des lois liberticides pour contraindre les populations, les confiner les « qr-coder » pour les traquer et les contrôler comme des bêtes. Et, en France, les sondages douteux – pléonasme politique s’il en est –sont allés même jusqu’à tester le ravissement de la majorité d’être ainsi mis en laisse numérique !

Ce qu’on a pu voir est que à partir du fait incident – l’arrivée d’une présumée pandémie d’on ne sait où – , il y a toute une série d’affirmations qui se déduisaient subtilement les unes des autres et qui n’ont aucune justification ; en clair des mensonges que les médias, diseurs monopolistiques de la vérité, assènent à longueur de journée. L’une de ces affirmations est que le pass sanitaire sert à freiner la circulation du virus, et qu’il sera de ce fait décerné comme un diplôme à ceux qui se seront vaccinés. Créant ainsi une fausse partition sanitaire entre ceux qui, à droite, sont vaccinés et peuvent circuler sans danger partout : voyager en avion, entrer dans les bars, cafés, restaurants, aller au cinéma, etc…et à, gauche, les non-vaccinés, qui sont privés de toutes ces libertés ordinaires qui constituent les droits élémentaires des gens dans un espace démocratique et de vie. Or,  c’est faux de dire que le pass empêche la circulation du virus. Le pass n’est que le faux nez de la vaccination obligatoire ; il trahit l’irresponsabilité légale du gouvernement qui par-là force les populations à se vacciner sans en assumer les conséquences. Et puis il y a un autre mensonge – par omission délibérée -, celui consistant à entretenir une omerta surréelle, cynique et criminelle sur les effets secondaires de la vaccination. Du reste, depuis que le Ministre Véran a affirmé qu’il n’y avait aucun effet secondaire signalé, ce mensonge ne relève plus de l’omission. Car,  le site de l’Agence nationale de sécurité du médicament, indique plus de 20.000 effets secondaires signalés dont 900 morts associables à la vaccination !

Le lien entre le pass sanitaire et l’immunité présumée des vaccinés est un mythe ;  vaccinés et non vaccinés sont à la même enseigne : ils sont tous aussi contaminants que contaminables !

Trêve d’inventaire sur ce gros nuage de mensonges qui comme le nuage de Tchernobyl hante le ciel des démocraties depuis bientôt deux ans. Revenons au constat de départ. Les covidistes — les gouvernements et leurs donneurs d’ordre : Bigpharma et le club des transhumanistes financièrement obèses – raisonnent comme si  sans la vaccination, le Covid ne s’en irait pas. Leur certitude laisse penser qu’ils en savent tout un rayon l’origine occulte du virus. La thèse officielle est que le virus est arrivé tout seul, sans l’aide de personne. Mais alors, si le covid ne veut pas s’en aller tout seul, peut-on dire qu’il est venu tout seul ? Que faire pour dissiper ce nuage de Tchernobyl, aux allures de jeux Olympiques du mensonge?

Aminou Balogun et Ahandeci Berlioz

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s