Martin Blachier, Laveur de Macron

Ombre médiatique portée, subtile, vile et civile de Macron,  le rôle  que s’est assigné le fameux docteur-plateau télé Martin Blachier consiste à le blanchir, le laver plus blanc que neige. Il s’y attèle avec zèle et finesse, à travers des sorties médiatiques cousues de fil blanc et dont le parti-pris manipulateur est affligeant pour l’idée qu’il se fait de l’intelligence moyenne de ses concitoyen, leur disposition à en être dupes.

Chaque fois que ses décisions autoritaires et insensées mettent Macron dans l’embarras, on retrouve ce Blachier au coin des rues de la médiasphère en train de s’en faire l’avocat et le blanchisseur zélé.

A cet effet, le vil Blanchisseur Blachier  a repris service  depuis le 12 juillet lorsque du haut de sa tyrannie, M Macron imposa le pass sanitaire aux Français pour les obliger à la vaccination. Comme à son habitude, il essaie de donner une formulation en apparence paradoxale à la décision de Macron. Il présente le Président comme n’étant pas un fanatique du Pass sanitaire, comme si le discours par lequel il mit un pistolet sur la tempe des Français pour les forcer à la vaccination, il l’avait fait lui aussi avec un pistolet sur la tempe. Présentant ainsi Macron comme un démocrate éclairé, ami des Français, qui aurait agi malgré lui, et non pas mû par une pulsion autoritaire et antidémocratique. Pour lors il fallait des boucs émissaires ou des paratonnerres, tout trouvés : ce sont Gabriel Attal et Olivier Véran. Le premier en sa qualité de porte-parole du gouvernement est habitué à des sorties  aussi fantaisistes que méprisantes à  l’égard des Français, tandis que le Ministre de la santé enfermé dans sa tour d’ivoire dogmatique et corrompue n’a cure des conséquences immenses des décisions dangereuses qui ont émaillé  sa gestion hasardeuse du Covid depuis bientôt deux ans.

Ce faisant sa communication répand au passage l’idée farfelue que le pass sanitaire qui ne plaît pas à Macron sera bientôt abrogé. Pari pour le moins malicieux qui se range dans le type des affirmations qu’on pourrait appeler poppériennes c’est-à-dire non falsifiables, parce qu’ayant plus de chance de se réaliser que d’échouer. En effet, si la pression populaire contre le pass grandit et aboutit à des conséquences politiques et économiques insoutenables, le gouvernement sera obligé de se trouver une voie de sortie rapide. Et alors, Blachier le blanchisseur prendrait la posture du prophète qui avait tout annoncé, qui savait tout. Et ses airs de faux critique du pass sanitaire le rangerait ainsi que Macron dans la catégorie des homme éclairés.

Mais pendant combien de temps cette venimeuse engeance de petits malins qui  ne jurent que par la manipulation prendront-ils les Français – tous les Français –  pour des oligophrènes, pieds et poings liés, dupes de leurs manœuvres insanes ?

Ahandeci Berlioz

Un commentaire

  1. Merci à vous !

    Je crois qu’en politique, il faut des laveurs pour tenir la route …C’est un jeu.

    En matière de santé publique, les laveurs ne sont que criminels puisqu’ils touchent à la sphère de la vie privée des individus !!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s