Présidentielles au Bénin et au Tchad : le chef de l’ONU plaide pour des élections crédibles et pacifiques

A l’approche des élections présidentielles au Bénin et au Tchad, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a appelé, vendredi, toutes les parties prenantes à faire en sorte que les scrutins soient crédibles et se déroulent de manière pacifique.

Le Bénin, en Afrique de l’Ouest, et le Tchad, en Afrique centrale, organisent dimanche 11 avril des élections présidentielles. Au Bénin, le président sortant, Patrice Tallon, se présente pour un second mandat. Au Tchad, le chef d’Etat sortant, Idriss Deby, est candidat à un sixième mandat.

Dans ces deux pays d’Afrique francophone, des membres de partis politiques et de la société civile manifestent contre les conditions du processus électoral et contre les candidatures des chefs d’Etats sortants à un nouveau mandat présidentiel.

Au Bénin, « le Secrétaire général appelle toutes les parties prenantes nationales à veiller à ce que le scrutin se déroule de manière transparente, crédible et pacifique », a dit son porte-parole adjoint, Farhan Haq, dans une déclaration de presse.

Dans ce pays d’Afrique de l’Ouest, « le Secrétaire général exhorte les dirigeants politiques, les partis politiques et leurs sympathisants à résoudre tout différend pouvant découler du processus électoral par le dialogue pacifique et des moyens légaux », a ajouté M. Haq.

Pour un processus électoral apaisé

Par la voix de son porte-parole, M. Guterres a réitéré l’engagement des Nations Unies à soutenir les efforts du Bénin « visant à consolider les acquis démocratiques et la cohésion sociale ». 

Même message pour le Tchad où « le Secrétaire général appelle toutes les parties prenantes à œuvrer pour un processus électoral apaisé et crédible », a rapporté son porte-parole adjoint dans une déclaration de presse distincte.     

Dans ce pays d’Afrique centrale où des médias et ONG ont rapporté une répression des candidats et partis d’opposition, le chef de l’ONU a insisté sur la nécessité de respecter les droits civils et politiques, incluant la liberté de réunion et la liberté d’expression et encourage les médias à promouvoir la cohésion sociale.

« Le Secrétaire général réitère l’engagement des Nations Unies à soutenir les efforts nationaux visant, à promouvoir la cohésion sociale et le développement durable au Tchad », a souligné son porte-parole adjoint. 

ibinimori

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s