Complotisme : Critique d’un Holdup Lexical en Plein Covid

Depuis l’arrivée du Covid-19, le terme de complotisme et la qualification de complotiste ont retrouvé une actualité et un usage fonctionnels aussi inédits que redoutables.

Le terme est utilisé comme on utilisait au Moyen-âge les mots sorcière et sorcellerie ; ou comme au plus fort de la guerre froide et du maccarthisme, les Américains qualifiaient certains de leurs compatriotes de communistes. A l’instar des mots sorcière et communiste le terme complotiste dénote une déviance avec des connotations exprimant un angle de déviance plus ou moins grand par rapport à la réalité. Et comme dans le cas d’accusation de sorcellerie au Moyen-âge  et de communiste du temps de maccarthisme, l’étiquetage de complotiste implique une mise à l’index, une radiation de la crédibilité médiatique qui sont parfois semblables à une mise à mort sociale et symbolique.

Dans cette chasse aux sorcières nouvelle manière qui se fait avec une violence implacable et une passion suspecte, les médias établis jouent un rôle de premier plans avec l’aréopage de leurs grands pontes. Devant leurs tribunaux spontanés, ils prononcent des jugements autoritaires. Le phénomène n’est pas sans rappeler les mœurs du régime soviétique du temps de l’URSS qui pour un oui ou pour un non, accusait ses opposants de déviance mentale et les internait de force. En l’occurrence, la fonction des accusations de complotisme auxquelles font recours les pontes établis des médias de masse est d’insinuer chez leurs victimes un dérangement mental, pitoyable ou risible. Tandis qu’eux sont la norme et dans la raison saine, le complotiste qu’ils désignent ainsi devient du seul fait de cette désignation, un dérangé, un déviant mental, quelqu’un qui a perdu les pédales et les liens tangibles avec le réel. En somme quelqu’un qui a besoin de soin.

Mais cette fonction de diabolisation par usage du terme de complotiste, joue en plein sur le registre de la dénégation sur fond d’un manichéisme bien pensant. Elle suppose que le monde est dirigé de façon raisonnable, que l’humanité étouffe ses tenants, que les associations secrètes de malfaiteurs n’existent pas, que les guerres biologiques sont une vue de l’esprit, que les plans ou stratégies de domination y compris d’éradication de pans entiers de l’humanité sur des bases raciales, nationales ou religieuses relèvent du délire associatif à l’état pur. Elle suppose aussi – puisque le jugement de complotisme se focalise sur la situation créée par le COVID –que cette maladie est exempte d’enjeux financiers et économiques, pour ne pas dire plus, et que le libéralisme implacable qui domine le monde est un modèle d’humanisme éclairé par la raison supérieure, la morale et un sens élevé de justice humaine. Dès lors, toute personne qui, faisant usage de sa liberté d’expression, ose poser des questions renvoyant à l’éventualité d’actions ou d’intentions contraires à la raisonnabilité présumée du monde ou des nations, est baptisé de complotiste, et traité comme tel, c’est-à-dire comme un déviant, un dérangé, un parano de première classe.

Nous vivons donc comme au crépuscule de la raison démocratique où la liberté de penser, l’audace de questionner les événements sociaux sont accusées de folie plus ou moins douce et déjugées. La pensée unique, celle qui considère le discours dominant comme raisonnable et raisonnée, imposée et assénée à longueur de journée par les médias dominants, est la vérité, la droite raison de laquelle dévier d’un iota est signe évident de dérangement mental. Le complotiste est un dérangé mental en rupture de ban, qui ne mérite pas d’être entendu, encore moins écouté. Il doit subir la sanction, un holdup à l’arme lexical ; et les médias établis sont devenus des tribunaux d’exception qui jugent de l’Etat de santé mentale de toute personne qui ose questionner la doxa ou en dévier.

Adenifuja Bolaji

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s