Afrique : Question Subsidiaire

Blog1Certains peuples qui croient ou se disent plus qu’ils ne sont eux-mêmes, ne prennent-ils pas le temps, comme moi,  d’avoir honte de s’exprimer intellectuellement et officiellement  ou d’éduquer leurs enfants dans la langue de nations étrangères qui n’ont fondamentalement rien en commun avec eux ? Pire encore de nations qui naguère vendaient leurs parents, violaient leurs mères et leur sœurs jetaient leurs frères par-dessus bord  dans les Océans ? Est-ce parce que l’école n’avait pas d’histoire chez nous avant l’arrivée des Blancs  que nous acceptons ce sort avec alacrité et une  lamentable fierté  mâtinée d’une joie pathétique ? Se demandent-ils si jamais leur posture est normale ? Combien de peuples libres de part le monde voient-ils faire le même choix stupide et suicidaire ? N’y a-t-il pas là une question fondamentale touchant à leur condition d’émancipation, à leur être au monde ? Est-ce un hasard si tous ces peuples qui se croient plus qu’ils ne se disent eux-mêmes sont en Afrique noire, ancienne terre de chasse des négriers arabes et atlantiques, terre d’élection du colonialisme européen ?

Question subsidiaire : Pendant combien de temps cette inconscience préjudiciable va-t-elle durer ?

Aminou Balogun

copyright5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s