L’homme se Tait (/se Terre), la Nature Parle : Entretien avec Jérôme Sueur

Blog1

Avec le confinement, de nombreux sons naturels redeviennent audibles, notamment dans les milieux urbains. Se mettre à l’écoute de ces sons, comme le font les éco-acousticiens, permet d’accéder de manière sensible à des données écologiques précieuses. Portrait d’une discipline en pleine croissance.

Blog1Jérôme Sueur est éco-acousticien et maître de conférences au Muséum national d’histoire naturelle. Il est membre de l’Ecoacoustics Research Project (EAR) et chargé de collection pour la Sonothèque, un projet scientifique dont l’objectif est de documenter les sons du vivant afin de mieux connaître et gérer la biodiversité.

Blog1

copyright5

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s