Ayo/aji/awélé : Petit Génie !

blog1

copyright5

4 commentaires

  1. Et Dieu créa AYO…

    C’est très vrai, chez les Kamites, la valeur, l’intelligence et le bon sens n’attendent point le nombre des années….

  2. La belle sentence de Corneille se réduit-elle a l’apanage des Kamites ? Je me suis laissé dire qu’elle avait quelque chose d’universel…

  3. Absolument, Binason Avèkes, son caractère universel est reconnu par tous.

    Et dans les pays développé surtout, on les appelle des surdoués, des génies, des enfants qui ont un quotient intellectuel très èlevé etc…et on s’emerveille …

    Seulement voilà, en Afrique c’est un peu différent. Des surdoués, on en
    trouve plein dans nos rues : des enfants qui ont bu à la même source que ĺes « sachants » dans un domaine donné, certains le sont parce que enfants pauvres parmi les plus pauvres, enfants de la rue, orphelins, refugiés qui ont grâce à la Débrouille, brûlé les étapes pour survivre et sont donc devenus experts dans certains domaines. Ils sont légion.

    AYO fait partie de ce lot.

    Ou alors certains d’autres surdoués ont été détectés dans les écoles un peu comme en occident, oui, on s’en emerveille, puis basta… parce
    notre drame en Afrique, c’est que cette catégorie d’enfants n’attire l’attention d’aucune autorité, ils sont laissés à eux mêmes et perdent ces talents, ou périssent avec leur expertise, et c’est tout simplement du gâchis de ressources humaines …. pour un continent qui en a tant besoin.

    En Asie, on s’ occupe beaucoup mieux de cette catégorie d’enfants, la preuve on les voit sur les réseaux sociaux accomplir des merveilles… ils ont eté reconnus, ils ont eu des opportunités, du soutien comme pupilles de l’Etat…!!!

    Que le Ciel soit favorable à AYO !!!

  4. Merci pour ces explications, qui nous montrent à la fois notre richesse en Afrique mais aussi nos tares et les défis qu’il nous faut relever pour mettre fin au gâchis de notre jeunesse, de nos talents, de nos génies, connus et inconnus..

Les commentaires sont fermés.