Appel pour l’Instruction de nos Têtes Crépues en Langues Maternelles

blog1

Pour la célébration de la Journée Internationale de la Langue Maternelle et de la Fête des Peuples Édition 2020

 Le 21 février 2020, l’humanité va encore une fois célébrer la Journée Internationale de la Langue Maternelle sous le parrainage de l’UNESCO qui en a défini le thème. Depuis quelques années l’INIREF commémore cette journée simultanément avec la Fête des Peuples. Ce faisant, l’Institut constate qu’il favorise le brassage des cultures des peuples du pays et contribue par la même occasion à la promotion du multilinguisme.

Pour l’édition 2020, le thème général retenu par l’UNESCO pour la Journée Internationale de la Langue Maternelle est le suivant : « Langues sans frontière ».

Usage des Langues Maternelles au Bénin : En Attendant Godot, l’INRIEF Propose

 Selon l’UNESCO « La reconnaissance et le respect de la diversité linguistique et culturelle contribuent à renforcer l’unité et la cohésion des sociétés. Ce sont les fondements d’une paix plus durable au sein des sociétés et entre les sociétés. Ainsi la décision de l’UNESCO de célébrer la Journée Internationale de la langue Maternelle. »

 Pour l’IN.I.REF, aucun pays, aucun peuple ne se développe sur la base d’une langue étrangère, fût-elle baptisée officielle ou non. Le développement d’un peuple ou d’un pays n’est possible et ne se fait qu’en prenant appui sur la langue maternelle. C’est le lieu de saluer l’éveil massif ces dernières années des populations de notre pays à leurs cultures respectives, un facteur déterminant puissant pour la promotion des langues maternelles.

Dans cet ordre d’idée, l’Institut International de Recherche et de Formation (IN.I.REF), depuis quelques années, ne rate aucune occasion d’associer le Département des Sciences de langage et de la Communication de l’Université d’Abomey-Calavi pour célébrer la Journée Internationale de la Langue Maternelle aux fins d’amplifier la sensibilisation de la jeunesse et de la population du Bénin à la nécessaire institution de l’instruction de tous en langues maternelles.

Pourquoi nous Devons Prendre nos Langues Maternelles à Bras le Corps

L’importance du thème de l’édition 2020 réside dans le fait que les langues transfrontalières constituent les canaux naturels, plus efficaces de communication et de brassage entre pays limitrophes et peuples connexes. Et la République du Bénin, pays peuplé de communautés transfrontalières, est un véritable havre pour le développement des sociétés inclusives. Voilà pourquoi, pour la Journée Internationale de la Langue Maternelle Edition 2020, l’INIREF retient le thème local suivant : « Intensifions la mobilisation pour l’instruction des populations du Bénin en leurs langues maternelles, accordons une attention particulière aux langues transfrontalières »

A cet effet, l’INIREF appelle tous les patriotes de notre pays, tous les Intellectuels traditionnels ( Rois, Reines, Chefs de terre, chanteurs et griots traditionnels, réseaux de chasseurs, de bokonon, de prêtres et de religieux traditionnels),  les groupes et/ou associations culturelles, les sections de Nationalité/INIREF , les ONG culturelles, les Commissions linguistiques, à se mobiliser pour organiser ce jour-là  des actions diverses pour  l’instruction de tous les citoyens du Bénin en leurs langues maternelles respectives.

Bénin : le Soporifique Refrain sur la Valorisation de nos Langues Nationales Continue

De façon particulière, il invite étudiants, professeurs et parents d’étudiants de l’UAC ainsi que les populations de Cotonou, d’Abomey- Calavi et environs, de Porto-Novo et environs à faire massivement le déplacement pour célébrer ensemble cette Journée Culturelle Internationale qui se déroulera au Campus UAC le 21 février 2020 à partir de 10 H dans l’amphithéâtre : HOUDEGBE

Mobilisons-nous et organisons-nous pour l’instruction de tous en langues maternelles et la réhabilitation de nos cultures nationales !

Cotonou, le 12 février 2020

Le Président

 HOUNKPATIN B.C.Cakpo

copyright5

 

Un commentaire

  1. Pourquoi faut il attendre la Journée Internationale de la Langue Maternelle le 21 février 2020 pour amplifier la sensibilisation de la jeunesse et des populations à la necessaire institution de l’instruction de tous dans nos langues maternelles ?

    Aucune célébration de Journée Internationale n’a jamais rien résolu, bien au contraire…
    Cela nous abêti et nous pousse à « attendre Godot » alors que la solution est en nous mêmes. C’est une priorité de notre Development Vivable.

    Par ailleurs, c’est vrai que le brassage des populations généré par le traffic humain transfrontalier contribue de beaucoup à la connaissance de nos langues.

    Au Ghana par exemple où les nigérians sont légions plus de 3 millions / 30 millions, le citoyen lambda a déjà intégré le pidgin nigérian dans son langage, certaines radios et télévisions diffusent allègrement les news en pidgin nigérian!!!

    Alors pourquoi ne pouvons nous pas parler , lire et écrire nos langues maternelles au Bénin ?

    L’Etat de Lagos à côté vient de proclamer la langue YORUBA comme langue officielle !!!

    Wait and see… mais jusque à quand ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s