Afrique : Élections, Passions et Raison Démocratique

Blog1.jpg

Il y a quelque chose d’insolite en même temps de très préoccupant en Afrique sous le rapport des élections. Nous disons que nous sommes en démocratie, suivant en cela le modèle des occidentaux que nous vantons. Quand il y a des élections dans un pays africain, une ribambelle  d’observateurs  et d’ONG étrangers – Africains par principe de fraternité, mais surtout occidentaux par témoignage d’impartialité supposée, viennent surveiller le déroulement des opérations et donner leur avis sinon leur jugement sur la concordance empirique des résultats proclamés avec leurs observations sur le terrain ; et ceci sans préjuger des connivence idéologiques et  des intérêts potentiels de ces bons samaritains venus d’ailleurs..

Parce que – comme l’a dit l’autre, la raison est hellène et l’émotion est nègre  — les élections chez nous déclenchent inévitablement plus de passion que de raison, et sont un moment qui menace de faire voler en éclats les conglomérats tribaux qui nous tiennent lieu de nation. Alors que, lorsqu’il y a des élections en Grande-Bretagne, en France, en Allemagne, aux États-Unis, la bonne volonté arbitrale exogène est inexistante  ou symbolique ; car l’idée qu’elles donneraient lieu à des contestations qui seraient sources de graves dissensions politiques susceptibles de dégénérer en échauffourées meurtrières sinon en guerre civiles, comme c’est souvent le cas en Afrique, cette idée n’a pas lieu d’être en Occident ou dans les nations à l’unité confirmée.. Alors qu’en Afrique, chaque élection est un moment dramatique d’interrogation ontologique sur la nation ; drame souvent créé et savamment entretenu par les mêmes Occidentaux qui nous envoient leurs observateurs… Par exemple, comme cela a été récemment le cas, la France  et/ou l’Union  Européenne peuvent envoyer des gens  en RDC pour observer  le déroulement des élections dans lesquelles ils ont manœuvré en coulisse pour que soit élu le candidat le plus à même de les aider à continuer à piller ce pays, qui est l’un des plus riches en matières premières du continent.

A partir du moment où nous en sommes toujours à nous entre-déchirer autour des élections, sommes-nous vraiment des pays démocratiques ?

Atinpahun Basile

copyright5

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s