Nigeria : un Egun Arrêté par la Police pour Avoir Tué un Passant

blog1.jpg

Un revenant a été arrêté par la police nigériane à Akure, dans l’État d’Ondo, pour avoir  poignardé à mort un jeune homme au chômage.

Il a été établi que l’incident s’était produit, après que le défunt, un certain Femi Makanjuola, était allé acheter de la nourriture lorsqu’il  a été abordé par le revenant qui lui demanda de l’argent.

Selon un témoin oculaire qui aurait confirmé que le défunt venait de décrocher un emploi chez Dangote Cement Company, le revenant et son acolyte ont poignardé à mort Makanjuola après qu’il eut refusé de se plier à leur demande.

«Makanjuola réside avec son frère, il avait décroché un emploi chez Dangote, un cimentier de la ville de Benin, dans l’espoir de commencer à travailler le lundi 8 octobre 2018.

«Il s’apprêtait à cuisiner des haricots et s’était rendu dans un magasin voisin pour acheter les condiments pour assaisonner son plat quand il est mort.

Dans l’intervalle, il aurait également été question d’une altercation entre l’assassin présumé et le défunt, qui aurait été réglée par la mère de la défunte, qui a également confirmé l’animosité préexistante entre son fils tué et le père de l’assassin présumé.

Femi Joseph, le responsable des relations publiques de la police, a confirmé la présence du suspect au siège de la police nigériane. Il a confirmé l’arrestation du baalè, le chef des revenants.

Selon la police,  l’enquête préliminaire sur l’affaire avait déjà commencé et le suspect fournissait déjà des informations pertinentes à la police.

«Partout dans le monde, nous savons que la danse de masque divertit les gens. Ce qui s’est passé à Akure va dans le sens contraire.

«Cinq jeunes garçons ont participé à une sortie avec l’un d’entre eux agissant comme un revenant et ils sont arrivés à l’endroit où se trouvait  le nommé  Femi Makanjuola. Le mascarade a demandé de l’argent que le défunt a refusé de donner et mal lui en a pris.

«La dispute qui s’en est suivie a conduit à la mort du défunt après qu’il a été passé à tabac par le revenant et ses partisans.

«Une enquête est en cours pour appréhender d’autres complices impliqués dans le crime.

Cependant, le revenant présumé un certain Olu Olowokere a nié avoir participé au meurtre de Makanjuola.

Il a déclaré que l’acte ignoble avait été commis par l’un de ses acolytes après la traditionnelle sortie de la mascarade dans la ville.

L’enquête continue ; pendant ce temps, le revenant qui a envoyé un homme à la mort, sera gardé parmi les vivants, jusqu’à cde que toute lumière soit faite dans cette affaire, assure la police

Adekoya Badero

ibinimori

copyright5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s