Nigeria 2019 : « Buhari veut me Tuer » Affirme Obasanjo

blog1

L’ancien président, Olusegun Obasanjo, a accusé le président Muhammadu Buhari de vouloir le cerner et in fine le tuer.

Obasanjo dans une déclaration par son aide aux médias, Kehinde Akinyemi, a déclaré vendredi que l’administration dirigée par Buhari a l’intention d’utiliser de faux documents et des témoins contre lui.

Il a déclaré qu’il avait été informé que son nom figurait sur une «liste noire» du gouvernement et que la sécurité de sa vie ne pouvait plus être garantie.

L’ancien président a ajouté que la témérité de l’administration actuelle à le faire chanter pourrait être liée à sa déclaration spéciale sur l’état de la nation faite le 23 janvier 2018, où il a exposé les tares et faiblesses du gouvernement Buhari.

Selon les déclarations de son porte parole » M. Obasanjo, considère qu’il s’agit d’une blague poussée trop loin (…)

« Le contenu des prétendus desseins bestiaux sont doubles pour l’instant. Premièrement, saisir son passeport international et le maintenir en détention indéfiniment, afin de l’empêcher d’exprimer davantage son angoisse sur la médiocrité omniprésente de la qualité de la gouvernance, de la gestion économique et de la protection des vies et des biens par le gouvernement.

« Mais, comme cela pourrait exposer le gouvernement à une vague de condamnation internationale, d’embarras et d’indignation, une autre option est de faire en sorte que la Commission des crimes économiques et financiers (EFCC) réouvre l’enquête sur les activités de l’Administration de M. Obasanjo sur la base de faux témoins et documents. Ce sera un remake de l’ère Abacha dans laquelle M. Obasanjo était l’une des principales victimes.

« Nous voudrions que le gouvernement et ses partisans comprennent qu’aucune campagne de calomnie, aussi bien conçue, orchestrée ou ficelée soit-elle, ne pourrait dissuader M. Obasanjo d’appeler un chat un chat.  M. Obasanjo est un patriote dont le seul objectif est de faire en sorte que l’unité, le progrès et la démocratie du pays ne soient pas sacrifiés sur l’autel de l’incompétence, du provincialisme et de la médiocrité.

ibinimori

copyright5

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s