Babilown : la Parole aux Chiffres

blog1.jpg

blog1.jpg

Voici la partie essentielle des statistiques de Babilown du 10/03/2018. Rappelons que Babilown est un Blog qui publie des articles en français, et quelques rares fois en anglais. Les articles sont des analyses de caractère sociologique ou philosophique, traitant de culture et de politique.

On voit qu’en tête des statistiques se trouvent les USA, le Bénin et la France. Parmi ces  pays deux sont francophones. Ce qui montre que le facteur linguistique est déterminant. Ensuite les éditeurs du Blog étant Béninois et Nigérians, on comprend que le Bénin se taille une part importante dans ce lectorat. Il y a d’abord la part explicite, et la part implicite, qui se cache derrière d’autres  bannières nationales. Dans la plupart des  pays occidentaux, y compris les USA qui ne sont pas francophones, il va sans dire que le gros des lecteurs est fourni par un contingent important de Béninois, souvent supérieur à 60%. Tel est le cas de la France, des Etats-Unis et du Royaume uni. Mais dans le cas des Etats-unis dont la première place défie la prévalence linguistique du français, l’expérience montre et éclaire une anomalie : celle du très faible score du Nigeria, pays auquel est dédié plus de 60% des articles publiés sur de Blog ; en effet des recoupements montrent que le lectorat nigérian invisible sous la bannière nigériane se retrouve en partie sous la bannière américaine. Autrement dit, les Nigérians vivant aux USA sont plus nombreux que ceux qui sont au Nigeria à se compter parmi les lecteurs du Blog. La question de la prévalence du français se pose pour des lecteurs et des locuteurs anglophones. Ce qui prouve que le Nigérian vivant à l’extérieur et plus particulièrement aux USA a tendance à être plus bilingue que son concitoyen resté au pays.  Mais la pauvreté du bilinguisme des Nigérians vivant au Nigeria ou du faible taux d’étrangers francophones au Nigeria mérite d’être examinée.  A première vue, le Nigeria est un pays cerné  exclusivement par des pays francophones.  On aurait pu s’attendre qu’un grand nombre des habitants de ces pays francophones frontaliers se retrouvant dans le pays fournissent le contingent des lecteurs d’un Blog francophone consacré au Nigeria. Mais cette hypothèse est infirmée. Cette infirmation est à mettre en lien avec la place relativement bonne occupée par l’Afrique du Sud dans ce classement statistique. A première vue, cette place pose question. Pourquoi un pays anglophone qui au demeurant n’est pas ouest-africain, fournit un plus grand nombre que le Nigeria de lecteurs d’un blog francophone consacré à ce dernier pays ?  L’hypothèse sociologique  de cette apparente anomalie est que plus le migrant va loin, plus il est instruit voire diplômé, donc plus il a de chance de vaincre la barrière linguistique. Les citoyens des pays francophones qui entourent le Nigeria ne font pas de longues distances pour se retrouver dans ce pays ; et pour la plupart, aussi nombreux soient-ils, leurs occupations n’ont rien d’intellectuel. Alors que le Béninois, le Togolais, voire le Nigérian, etc qui se retrouve en Afrique du Sud est plus souvent quelqu’un d’instruit qu’un ouvrier, maçon ou un berger itinérant.

L’évidence de l’hypothèse de la prévalence conditionnelle du parler français est confirmée par les chiffres.  En effet, sur 37 pays, 23 soit 62% sont francophones. Ceci rend raison de la quatrième place de la Côte d’Ivoire, un pays de l’Afrique de l’Ouest, qui se trouve être le premier pays après le Bénin à se retrouver parmi les cinq pays de tête dans ce classement statistique.

Binason Avèkes

copyright5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s