Obasanjo : Discours Programme du Mouvement Coalition pour le Nigeria

blog1.jpg
Mesdames et Messieurs et membres du Quatrième Pouvoir, je vous souhaite la bienvenue à cette cérémonie simple mais importante de mon inscription en tant que membre du Mouvement de la Coalition pour le Nigéria et je vous remercie d’être ici.
La semaine dernière, j’ai publié une déclaration que je n’ai pas faite avec légèreté ni frivolité, mais par profonde préoccupation pour la situation de notre pays. J’ai exposé certains aspects de notre situation tels que je les ai observés. J’ai aussi pris la liberté de donner des conseils poliment en sachant parfaitement que mes conseils pourraient être écoutés ou pourraient être ignorés.
Cependant, entendu ou pas, je crois fermement que le Nigeria ne peut pas continuer comme si de rien n’était. Donc, j’ai proposé une issue ou une voie à suivre.
Si les instruments que nous avons utilisés jusqu’ici dans la construction de notre nation et la gouvernance depuis l’indépendance ne nous ont pas bien servi, il est impératif que nous les repensions et les réorganisions. C’est Einstein qui a dit que ce serait pure folie de la part d’une personne ou d’un groupe de continuer à faire les choses de la même manière et de s’attendre à des résultats différents.
Le mouvement de Coalition pour le Nigeria se veut un nouveau cadre pour mobiliser notre population en vue de l’unité, la coopération, le développement, la primauté du droit, l’emploi, l’ordre public, la justice, l’intégration, la paix, la sécurité, la stabilité et le bien-être. À cet égard, une attention et une place spéciales doivent être accordées aux jeunes et aux femmes qui, dans la plupart des cas, ont été victimes et reléguées.
Je suis particulièrement heureux qu’hier, des hommes et des femmes (de tous âges) et de tous horizons se soient joints pour lancer le mouvement Coalition pour le Nigeria (CNM). Parmi les autres choses que le CNM va faire, il y a l’élévation des normes en général, mais en particulier les normes de leadership politique et de gouvernance.
Comme tous les pays, le Nigeria a de nombreux défis. Cela, en soi, n’est pas ce dont nous devrions nous inquiéter. Ce qui devrait être important, c’est comment, quand et avec quels instruments nous parviendrons ou pas à relever ces défis ou au contraire à créer plus de problèmes.
Permettez-moi de souligner les domaines, les programmes, les priorités ou les processus importants pour améliorer l’intérêt du citoyen. Tout d’abord, nous semblons avoir pris l’édification de la nation pour acquis. La construction de la nation doit faire l’objet d’une attention soutenue pour donner à chaque citoyen un sentiment d’appartenance et un intérêt dans son pays. Par exemple, le principe du caractère fédéral, tel qu’énoncé dans notre constitution, visait à guider les dirigeants à chercher des détenteurs compétents des postes importants à pourvoir dans tout le pays et à éviter la concentration dans quelques mains ethniques ou lieux géographiques comme nous le faisons actuellement dans la direction de notre appareil de sécurité. Pour éviter une telle situation non-inclusive, nous avons l’Assemblée nationale et la Commission du caractère fédéral, deux institutions qui doivent tirer la sonnette d’alarme ou appeler à la correction des actions de l’exécutif qui violent l’esprit de notre constitution. De la même manière, la vague de violences, de criminalité, de crimes organisés, d’insurrections et de terrorisme n’a pas reçu suffisamment de réponses proactives et amélioratrices grâce à un leadership transformationnel – un leadership déterminé qui apporte la cohésion et la salubrité au gouvernement. Personne et aucun groupe ne devrait se sentir exclu dans son propre pays. L’inclusion et la participation populaire doivent être visiblement poursuivies en termes de politique, d’économie et de notre vie sociale en général.
Je suis heureux d’être membre du Mouvement Coalition pour le Nigeria. Le mouvement est une volonté de pression pour une bonne gouvernance. C’est le début de notre association populaire et venant d’en bas. Bien sûr, les membres seront libres de décider collectivement si CNM deviendra un parti politique ou pas. Si le Mouvement décidait de se transformer et d’entrer dans la politique partisane, je cesserai d’en être membre. Et en tant que membre pour l’instant, j’accepte toutes les conditions attachées à l’adhésion à la Coalition.
Nous devons promouvoir le CNM et mobiliser les membres dans tout le pays, y compris les membres de la diaspora.
Il s’agit d’une opportunité pour les femmes et les hommes, en particulier les jeunes qui se sont jusqu’ici sentis marginalisés et démunis d’aller tous ensemble et d’amener leurs amis et leurs familles dans le giron du CNM.

Le CNM restera un Mouvement socio-économique populaire ouvert à tous les Nigérians qui croient en la grandeur du Nigeria et sont prêts à y contribuer.
Certaines personnes ont commencé à s’inquiéter du problème des personnalités, dans lequel certaines, dans d’autres efforts, se répartissent des postes. Ce mouvement ne concerne pas la personnalité ou les personnalités; mais se veut une plate-forme et un système. Notre système jusqu’à présent ne nous a pas donné ce que nous devons avoir. Pour la première fois, nous construisons une plateforme de bas en haut. La base du Mouvement est le peuple – tous les gens. Lorsque la plate-forme est formée et que le nouveau système est mis en place, le Mouvement peut décider de parrainer / soutenir des candidats ou de se transformer en une machine politique à cette fin.

Un mouvement populaire socio-économique doit être le nouveau véhicule pour donner de l’espoir aux jeunes, de la dignité et de l’encouragement aux femmes, et la sécurité, la confiance et un avenir prometteur à tous les Nigérians. Il doit travailler à créer un nouveau Nigeria démocratique et efficace. Le Mouvement doit dire ouvertement et franchement la vérité, mais poliment en accord avec la culture africaine. Le Mouvement agira également collectivement avec la conscience politique, la responsabilité sociale, le développement économique soutenu et durable et le progrès. La timidité et la lâcheté ne doivent pas faire partie de sa composition ou de sa culture et il ne doit pas non plus y avoir d’indifférence. Celui qui reste silencieux, inactif et indifférent face à un mauvais acte est un complice de cet acte. L’intérêt personnel, l’égocentrisme et l’égoïsme doivent être mis de côté. L’intérêt national doit être primordial. Le Mouvement enseignera ce qu’il croit et mettra en pratique ce qu’il enseigne.
Il est nécessaire de préciser que ce mouvement ne se considère pas comme une troisième force. Il se considère comme un mouvement populaire qui peut accueillir tous les Nigérians indépendamment de leurs intérêts ou affiliations politiques et qui propulsera le Nigéria vers l’avant. Il incombe à tous les Nigérians de participer au redressement national et la Coalition, avec d’autres qui partagent le même point de vue et les mêmes esprits, ne ménagera aucun effort pour actualiser les potentiels de notre pays donnés par Dieu. Le Mouvement sera le fer de lance du processus, du programme, des politiques et des priorités pour faire du Nigéria un grand pays jouant ses rôles attendus en Afrique de l’Ouest, en Afrique et dans le monde.
La jeunesse nigériane sera encouragée, habilitée, aura de l’emploi, et jouera des rôles significatifs et responsables dans le leadership et la gouvernance du pays dans toutes ses ramifications. Les femmes nigérianes auront la dignité, la responsabilité et la considération égale avec les hommes dans les affaires du Nigéria.
Le Mouvement est un moyen pour atteindre une fin. La fin est le Nigéria, non enchaîné, uni, dynamique, fort, sûr, cohésif, stable et prospère à l’intérieur et respecté à l’extérieur, et par conséquent, capable de jouer des rôles décisifs avec assurance au sein du concert des nations. Un Nigéria d’espoir, d’aspiration et d’assurances qui appartient à tous sans vache sacrée ni agneau sacrificiel est ce que nous voulons. Mon Nigéria, votre Nigéria et notre Nigéria avec un présent enchanteur et un futur sûr et glorieux.
Rejoignez le Mouvement pour construire un nouveau Nigeria qui sera entre les mains de Dieu.

Chief Olusegun Obasanjo

ibinimori

copyright5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s