Sô-Ava, Cité Lacustre du Bénin, en Lutte contre la Pédophilie Coutumière

blog1

Bien qu’une loi réprime sévèrement depuis 2015 l’union avec des mineures, la ville reste fortement touchée par cette pratique. Mais, peu à peu, la parole se libère.
C’est un labyrinthe de petits îlots, de marécages inextricables. On raconte qu’au XIXe siècle, les esclaves qui s’étaient évadés venaient se réfugier ici. La ville de Sô-Ava, qui compte près de 118 000 habitants, est une cité lacustre située sur les rives du lac Nokoué, dans le sud du Bénin. On y accède après une vingtaine de minutes en pirogue à moteur. « La géographie de Sô-Ava est favorable aux enlèvements de jeunes filles, explique Flora Honkue, directrice du Centre de promotion sociale (CPS). Les kidnappeurs peuvent facilement se cacher dans les méandres que forment les îlots. Le déplacement en pirogue, souvent de nuit, leur permet d’échapper à la police. »

suite

Angélique Kidjo : « Une petite fille est une enfant, elle ne peut être une mère ou une épouse »

So-Ava et ses Belles Endormies

copyright5

 

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s