Publié dans Haro

Quand le Nigeria Refuse les Véhicules Venant du Bénin et Accepte le Gari Made in India : Absurdité Tropicale !

blog1

Au Nigeria, l’absurdité n’a pas de limite et ne tue pas ; celle du jour embrase les réseaux sociaux, et pour cause : elle touche au désordre et à la corruption, qui sont les plus grands maux qui minent le pays.

Alors que le Nigeria passe pour le plus grand producteur au monde de manioc, alors que le gouvernement de Buhari prêche pour la priorité aux productions locales, on peut voir faire leur curieuse apparition sur les étagères de certains supermarchés du gari made in India ! Le produit, emballé dans un sac de 500g, affichant l’image d’une femme et l’inscription, «TRS» (Asia’s Finest Foods), est vendu à N450, soit 900F cfa. Du gari importé d’Inde, alors que la chose se produit à tous les coins de rue de tous les villages du pays ! L’information a de quoi mettre en rogne le Nigérian moyen, et pas seulement les militants du « Nigeria First ». Et, sans retenue, ils expriment  leur colère sur les réseaux sociaux.

Ainsi, le directeur exécutif d’une société de produits diététiques, «  Natural Nutrients Limited »  Sola Adeniyi, a exprimé sa consternation dans un post intitulé, « Attention : le Gari indien est en vente dans les supermarchés nigérians », qu’il a partagé sur WhatsApp.
Selon Adeniyi, spécialiste de l’agroalimentaire, la vente de gari indien au Nigeria est une absurdité de proportion monumentale et une honte.
«Notre gouvernement et les organismes de réglementation (s’il en existe encore) devraient couvrir leurs visages de honte. Je voudrais vous demander: combien avez-vous reçu sous forme de pots-de-vin? Sommes-nous mentalement en faillite à ce point ? Nous sommes en effet dans un grand désordre dans ce pays. Pouvez-vous imaginer du gari importé de l’Inde qui  se vend maintenant dans des magasins au Nigeria et l’Agence nationale pour l’ Alimentation et les Médicaments a approuvé cela? Ainsi, nous avons finalement transformé notre pays en un déversoir de toutes les formes de folie asiatique insensée. Le Nigeria est le plus grand producteur mondial de manioc que l’on hurle sur tous les toits, mais ici nous exhibons sans vergogne du gari indien sur nos étagères. !

Et les réactions des Nigérians de toutes conditions vont dans le même sens, cinglantes et ahuries, exprimant à la fois le choc et la consternation unanime que provoque cette affaire pour le moins absurde. Les Béninois eux aussi ne devraient pas être en reste, non pas parce que le gari indien ferait concurrence au gari béninois, mais parce que naguère, sous prétexte d’encourager la production nationale de véhicules automobiles, le gouvernement de Buhari en a interdit l’importation par voie terrestre. Refuser les voitures venant de pays limitrophes et accepter le gari made in India, voilà qui  ajoute au deux poids deux mesures,  un troisième poids, celui de l’incongruité ! « Wonder shall never end », comme le disent les Nigérians !

Aux dernières nouvelles, il paraît que les hommes du  NAFDAC, l’Agence Nigériane  pour le Contrôle des Aliments et des Médicaments, ont commencé à s’intéresser de près à la chose. Gageons que leur enquête, outre la lumière qu’elle projettera sur les dessous sordides de cette affaire, contribuera à mettre fin à l’absurdité dont elle est grosse.

Adélàjà Bolánlé

copyright5

Un commentaire sur « Quand le Nigeria Refuse les Véhicules Venant du Bénin et Accepte le Gari Made in India : Absurdité Tropicale ! »

Les commentaires sont fermés.