Publié dans Press-Links

Décisions des Dirigeants à l’Issue de la 50ème Session de la CEDEAO

Photo credit: thepresidency.gov.gh

À la fin de leur 50ème session ordinaire, les dirigeants de la CEDEAO, ont pris des décisions sur les pays membres, dont la Gambie, le Mali et la Guinée Bissau.
Dans le communiqué publié après leur réunion à Abuja, les dirigeants ont appelé le dirigeant gambien Yahya Jammeh à faire en sorte que le président élu prenne ses fonctions le 18 janvier, conformément à la Constitution gambienne.
Sur Boko Haram, les dirigeants de l’Afrique de l’Ouest ont appuyé les efforts de l’administration Buhari dans sa lutte contre le terrorisme et ont convenu de mettre en place un fonds spécial.

(lire en anglais l’intégralité du communiqué final…)
(…)

SUR LES QUESTIONS D’INTÉGRATION RÉGIONALE ET DE DÉVELOPPEMENT En ce qui concerne la libre circulation des personnes et des marchandises.

11. L’Autorité est préoccupée par les obstacles persistants à la libre circulation des personnes et des marchandises dans la Communauté.
12. Les chefs d’État et de gouvernement invitent les États membres à prendre toutes les mesures nécessaires pour appliquer strictement toutes les dispositions du protocole sur la libre circulation des personnes et des marchandises, le droit de séjour et de résidence.
13. L’Autorité se félicite de la mise en place du Groupe de travail présidentiel sur la libre circulation et prie instamment le Groupe de travail de recommander aussitôt que possible des mesures novatrices et efficaces pour enrayer le fléau.
14. Elle invite la Commission à intensifier la sensibilisation des citoyens de la Communauté et à organiser régulièrement des réunions conjointes de sensibilisation entre les services de sécurité frontaliers et les populations locales.

Alan Basilegpo

ibinimori

copyright5.png