Publié dans Actualité, Ghana

Ghana 2016 : Mahama Promet le K.-O. Pour Barrer la Route aux Mille Barrages de Akufo

blog1

Les Ghanéens vont aux urnes le 7 décembre pour élire leur prochain président de la République. Dans le système Ghanéens ou deux grands partis sortent du lot, les deux favoris du scrutin du 7 décembre sont bien entendu M. Mahama, le président sortant, candidat du NDC au pouvoir, et Nana Akufo Ado, candidat du NPP.

 Alors que le candidat du NPP, vieux routier de la politique et des élections présidentielles façon Adrien Houngbédji y est allé de sa grosse promesse de 1-village-1-barrage, le candidat sortant lui promet le K.-O. électoral, c’est-à-dire la victoire au premier tour.

Derrière cette guerre des rodomontades et des promesses faramineuses, il y a pourtant la réalité des chiffres  et estimations. Ainsi, selon une récente enquête conduite conjointement par l’institut allemand Konrad Adenauer Stiftung et le Département des Sciences Politiques de l’Université du Ghana, Legon, l’Opposition NPP serait créditée de la victoire. Le sondage effectué dans les 5 régions clés du pays indique une avance du NPP. Mais la victoire de l’opposition, selon le Dr Isaac Owu Mensah qui a commenté les résultats de l’enquête, dépend de la capacité de l’opposition à veiller au bon déroulement du scrutin.

En clair, le professeur de science politique de l’université du Ghana Legon, fait allusion à la sempiternelle hantise du K.-O. électoral, la fraude, sa sœur siamoise.

A son actif, le président sortant a toutefois une majorité de Ghanéens, 56%, qui approuvent ses nombreux projets de développement en chantier ou réalisés. Mais l’insatisfaction des électeurs ghanéens vis-à-vis du pouvoir sortant porte sur le chômage, la dépression économique, le délestage et surtout la corruption qui n’épargne pas le pouvoir et ses alliés.

A l’inverse, l’espérance populaire de l’alternance est motivée par les promesses du NPP de créer  des emplois, de lutter contre la corruption, et surtout d’en finir avec le délestage, que les Ghanéens appellent Dumsor. Promesses démagogiques crient le pouvoir et ses alliés, mais en la circonstance, elles ont l’air de faire mouche et de mobiliser des foules.

 Est-ce pour exorciser le démon des chiffres que le Président Mahama annonce la couleur du K.-O. électoral ? En tout cas le slogan one touch victory galvanise les électeurs fidèles au parti au pouvoir, décidés à poursuivre l’aventure…

Barbara Asamoah

copyright5.png

 

 

 

Publicités