Publié dans Press-Links, Trad

Nigeria : Trois Infos à Retenir en ce Jour

blog1

1.- M. Yemi Osinbajo a déclaré vendredi que les 200 000 premiers bénéficiaires des 500000 enrôlés du Programme  des Volontaires  du Travail initié par le  gouvernement fédéral entreront en activité dans environ deux semaines. Selon le Vice-président du Nigeria, le Programme offre une occasion temporaire de travail pour les jeunes diplômés, aussi bien dans le domaine de l’enseignement que dans le secteur de la santé. « Les Volontaires seront dotés d’un kit contenant un module de formation », a-t-il expliqué.

2.- Les militants du Delta du Niger se sont distanciés de la rencontre que les anciens de la région riche en pétrole ont eu avec le président Muhammadu Buhari à Abuja, mardi dernier.
En plus de prendre leur distance, ils ont averti le gouvernement de ne pas trop vite se réjouir de la récente augmentation de la production pétrolière dans le pays, menaçant qu’une série d’attaques cibleront des installations pétrolières dans la région dans les jours à venir.
Les militants ont également demandé au gouvernement fédéral d’abandonner les accusations contre le chef militant Ekpemupolo, alias Tompolo, et d’autres militants du même acabit.

3.- La Commission des crimes économiques et financiers a gelé un compte bancaire appartenant à Mme Bola Shagaya, une femme d’affaires.
Mme Shagaya, qui est fondatrice et PDG de Bolmus Group International aurait effectué des paiements suspects dans des comptes bancaires appartenant à Patience Jonathan, qui fait l’objet d’une enquête de l’EFCC depuis six mois.

ibinimori

copyright5.png

3 commentaires sur « Nigeria : Trois Infos à Retenir en ce Jour »

  1. Et alors ? Pendant ce temps Talon et son gouvernement détruisent les emplois au Bénin, privatisent l’économie et des hôpitaux, ferment des établissements publics d’enseignement secondaire et supérieur. …Mais il y a un silence complice de ceux qui se disent combattants d’avant-garde. C’est très facile de nous parler tout le temps du Nigeria tout en observant un silence sur la situation grave du Bénin sous Talon. Afolabi Biaou

    1. Le fait de parler du Nigeria, que ce soit sur le terrain de la lutte contre la corruption, ou en l’occurrence sur le terrain du volontarisme social, est une façon de souligner l’inaction de nos gouvernements.
      Qu’est-ce que voulez que je fasse d’autre, mon cher Dr ?

      1. Bonjour. Vos textes sur le Nigeria laissent le lecteur béninois sur sa faim. Au lieu de déboucher sur une position concernant la situation au Bénin et pouvant conduire le béninois à une attitude militante critique de la gouvernance dans notre pays vous êtes silencieux sur cet aspect qui me paraît fondamental et primordial. Se limiter à diffuser des informations de médias ou autres ne nous avance pas pour une prise de conscience de la lutte à mener au Bénin. Par ailleurs ça ne dit rien au pouvoir de Talon. Chaque fois que je lis vos textes je m’attends à un commentaire mobilisateur pour la lutte au Bénin à la fin de l’écrit mais mes espoirs sont déçus. Afolabi

Les commentaires sont fermés.