Publié dans Haro

Sébastien Ajavon : 20 Questions sur l’Affaire du Même Nom

blog1 

Votre honneur j’ai seulement quelques questions toutes rhétorique à poser au sujet de l’affaire, et ne m’en voulez pas pour leur crudité ou ce qui peut vous sembler mon parti-pris d’empêcheur de taper en réunion sur le bouc-émissaire Talon

  1. Qu’est-ce qui cloche dans l’arrestation de Sébastien Ajavon ?
  2. Est-il un intouchable, n’est-il pas un justiciable comme vous et moi ?
  3. Est-il impensable qu’il soit dealer de grand calibre ?
  4. S’il est dealer doit-on fermer les yeux et faire l’autruche ?
  5. Pourquoi le parti-pris de l’accusation de Talon ?
  6. La présomption d’innocence est bonne pour Ajavon mais pas pour Talon ?
  7. L’arrestation d’Ajavon pour une affaire présumée de trafic de drogue est-elle incompatible avec la Rupture ?
  8. La détention de Ajavon est contraire aux droits de l’homme, disent les bien pensants ; depuis quand sommes-nous si passionnés des droits de l’homme au Bénin ?
  9. Ne confondons-nous pas Droits de l’homme et Droits de l’homme d’affaire  ?
  10. Combien d’entre nous avons jamais manifesté notre indignation contre les exécutions extrajudiciaires des présumés voleurs que les forces de sécurité tirent comme des lapins à la grande délectation des journaux qui en font de gros titres ?
  11. N’est-ce déjà pas intrigant que Ajavon ait lui-même désigné Talon à la vindicte populaire comme la cause de son malheur ?
  12. Est-il censé d’accuser un homme aussi puissant soit-il de ne pas protéger un allié impliqué dans une affaire criminelle au risque de sa propre probité ou réputation ?
  13. Combien de nos bien pensants passionnés des Droits de l’homme sont si révoltés par la misère inhumaine qui ronge le petit peuple innombrable de nos villes et campagne ?
  14. Pourquoi tout à coup l’arrestation d’un milliardaire suspecté d’un fait grave nous met en transe humaniste ?
  15. Pourquoi la gravité de l’accusation et la probabilité qu’elle soit vraie sont passées soudain au second plan au profit de la seule considération des Droits de l’homme ?
  16. N’est-ce déjà pas suspect que sur quatre suspects arrêtés nous fiassions fixation sur le seul milliardaire d’entre eux ?
  17. Cette sélectivité est-elle soluble dans notre conception des Droits de l’homme ?
  18. Si Talon avait essayé de couvrir l’affaire, combien d’entre nous n’aurions pas dénigré la Rupture comme le gouvernement des coquins et des copains comme nous le faisons déjà de nombre de ses décisions jugées népotistes ou intéressées ?
  19. Est-ce que le parti-pris Pro-Séba et anti-Talon n’est pas un sombre scénario de division concocté dans l’ombre à des fins de revanche sur l’un et sur l’autre ?
  20. Droit de l’homme signifie-t-il Droit au privilège en droit ?

 I rest my case, comme le disent les Anglais…

Agbopanzo Balthazar

copyright5.png