Publié dans Cont-ext, Débat

Affaire Ajavon : le Temps est Venu de Tenir des Assises Nationales

blog1

Regard citoyen sur l’Affaire SÉBASTIEN AJAVON

Entre justice et injustice, le temps ultime des interrogations sur notre démocratie.

La presse a largement fait écho des circonstances entourant ce qui est devenu désormais la préoccupation nationale et le  point de focalisation de l’attention internationale sur notre pays.  Point n’est besoin de disserter outre mesure à ce sujet.

« La parole longue n’est point parole » dit l’adage…

Une première pensée s’impose d’emblée à nous. A chacun de la juger à l’aune de ses convictions C’est l’exhortation à se garder de tirer à boulets rouges sur le régime de la rupture ou plus nommément sur le Président Talon. Pourquoi ? justement parce que d’où qu’elle émane, quels qu’en soient les tenants et aboutissants,  cette affaire apparaît comme un boulet rouge qui lui est tombé entre les mains. Pouvait-il le garder entre ses mains vu les circonstances? La réponse à notre sens est non.  S’il se hasardait dans une posture contraire, il court un risque certain de brûler  son régime. ll n’avait d’autre choix que de laisser choir ce boulet entre les mains des institutions qui ont les instruments et prérogatives pour le manipuler.

 La seconde remarque a trait à notre système démocratique. Cette affaire vient jeter le discrédit sur une figure majeure de l’économie nationale et un emblème politique émergeant.  Pourquoi lui ? Pourquoi maintenant ?  Pourquoi pas tel ou tel autre dans les nombreuses affaires ténébreuses – pour emprunter le mot au président Soglo- qui  émaillent la vie nationale depuis des décennies et qui n’ont jamais connu de suite.  Et c’est justement là où le bât blesse.  Et l’interrogation est celle -ci, sommes  nous justes en  jetant la pierre à qui que ce soit dans ce pays sans le préalable d’assises nationales vérité, remboursement ? des assises qui feront le point des affaires ténébreuses qui ont lieu depuis le début de cette ère que nous avons appelé le renouveau démocratique et qui se drapant sous les oripeaux -pardon  habits- variés (renouveau, renaissance, changement, refondation, rupture)  peine à trouver les marques d’une crédibilité véritable ?  Ce disant ma pensée s’arrête en premier sur les voleurs de poulet, de motos, lynchés, suppliciés régulièrement dans nos villes et villages, pauvres victimes sacrificielles, expiatoires d’un système dont l’impunité est la marque patente.  Partant de là je ne peux m’empêcher de répéter la question ? Pourquoi notre société inquiète t-elle Sébastien Ajavon ? Pourquoi lui ? Pourquoi aujourd’hui ? Pourquoi pas tel ou tel autre hier,  avant-hier ? Inquiéter qui que ce soit dans notre pays revêtira toujours la forme d’une injustice insoutenable.

Nous butons devant l’incontournable: L’attitude des sauts d’autruche et de la face voilée nous maintiennent dans l’impasse. Encore une fois, répétons le, le temps ultime est venu de tenir les assises nationales pour tenter de débloquer notre société qui sur le plan de la justice, de l’impunité apparaît véritablement comme un monstre, une société paralysée par une panne fatale. C’est une condition essentielle, pas la seule, tant s’en faut pour ouvrir enfin l`ère d`’une démocratie à peu près digne.

Théophile Nouatin

copyright5.png