ABT et la Joyeuse Bêtise des Sudistes

blog1

Les politiciens du Nord connaissent comme leur poche la personnalité du Sudiste — peuple comme politique. A ce titre, ils savent mieux que quiconque qu’il ne faut pas grand-chose pour tourner l’esprit du Sudiste : de l’argent, des promesses de postes, et le massage de son ego, dans le sens du consensus frauduleux de la fraternité républicaine.
Or le Nordiste sait que même muni de ces trois devises et bien plus, aucun Sudiste ne parviendrait à charmer le moindre électeur nordiste au Nord.
Ainsi, ne faut-il pas sous-estimer le geste d’un ABT qui bien qu’étant musulman nordiste a frustré les « siens » pour lancer sa candidature au Sud à Porto-Novo. Outre bien sûr le clin d’œil mystificateur à la communauté musulmane dont cette ville est réputée, il s’agit d’un positionnement plus politiquement manipulateur qu’il n’y paraît. Selon le plan B de Yayi, quand Zinsou écarté aura bientôt laissé la place à ABT comme 1er candidat du Nord, dont les Gbadamassi et autre Bako préparent déjà le relai interne, et qu’il va falloir faire appel aux voix des zélateurs du lièvre électoral Sébastien Ajavon, il faudra se souvenir que l’envol du candidat nordiste a commencé dans le Sud à Porto-Novo…
Ce « Nous sommes tous les mêmes » dont fait médiatiquement assaut ABT est au mieux un marché de dupe, le plus grand marché régional de dupe du Bénin.
Car, faut-il le rappeler, au Bénin, le Sud, est la Région la plus bête du monde, et à l’instar de Yayi Boni, ABT est prêt à tirer le maximum de cette joyeuse bêtise des Sudistes.
Agɔsu Bouraima

copyright5_thumb.png

Publicités