Ukraine, Macron et la Gueule des Noirs : mensonge, culot et racisme

Monsieur Macron, on le sait, cultive un culot qui frise parfois la perversion. Lors de sa récente tournée en Afrique, il a fait preuve du même culot pernicieux en proférant des insanités historiques, politiques et géopolitiques pour le moins scandaleuses. Dans cet exercice d’insolence caractérisée dont il a mainte fois abusé dans son propre pays — que ce soit dans la répression politique des Gilets jaunes ou la gestion délirante du Covid — Monsieur Macron jouit du soutien indéfectible de l’oligarchie française.
Comme un patron devant ses ouvriers, pour ne pas dire un maître devant ses esclaves en cage dorée, Macron est venu dire aux Africains ce que devraient être leurs relations avec la Russie, et les mettre en garde contre celle-ci ! Abusant de la rhétorique et de la tendance qu’ont les Africains de tenir pour monnaie comptant et vérité indiscutable tout ce qui est dit et bien dit dans la langue du Blanc, Monsieur Macron, sur un ton professoral pour le moins arrogant, s’est permis de dresser un réquisitoire fantaisiste et lourdement mensonger de la position de la Russie et de ses intentions diplomatiques et géopolitiques. Un peu comme s’il était venu en Afrique pour se rassurer des injustices, mensonges et crapuleries sur la base desquels, l’Occident a poussé la Russie à la guerre pour ensuite pointer du doigt l’invasion de l’Ukraine comme la preuve de sa barbarie présumée — raisons pour lesquelles les Etats-unis et leurs alliés se gargarisent de l’espoir parfaitement illusoire de la mettre à genoux sinon de la réduire à sa plus simple expression nationale.

Raison pour laquelle Monsieur Macron vient en Afrique laver le cerveau des Africains en proférant audacieusement des mensonges à dormir debout que tout homme respectueux de son prochain ne proférerait même pas devant un demeuré ; probablement parce que dans leur aveuglement raciste atavique, les Français considèrent les Africains moins que des demeurés, des espèces de sous-hommes, singes conditionnés à ne jamais comprendre plus qu’il n’en faut.

A l’en croire, la Russie fait de la propagande en Afrique avec Russia today et Spoutink ! Ah, faut-il en rire ou en pleurer ? Que fait donc RFI en Afrique depuis des décennies ? De l’information neutre, objective et libératrice en Afrique ?

Macron met les Africains en garde contre les interventions de la Russie en Afrique, notamment en République centrafricaine et au Mali où il dénonce encore une fois « un régime illégitime », tout le contraire de celui du Tchad, qu’il a adoubé lui-même à la face du monde et bien sûr des Africains, qui ne savent ni voir ni penser ni réfléchir et ne doivent écouter que la vérité pure de la France relayée par RFI. Mais allons donc ! De qui se moque cette venimeuse engeance de crapules historiques ? Combien de coups d’Etat la Russie a déjà fomentés Afrique ? Combien de Sankara ou de Kadhafi a-t-elle assassinés ?Combien de Gbagbo a-t-elle détrônés et expédiés à la CPI ? Combien de Ouattara ou de Déby a-t-elle intronisés ? La Russie a-t-elle directement pratiqué l’esclavage ou la traite des Noirs ? Dispose-t-elle de colonies en Amérique ?

Trêve d’inversion accusatoire ! Au total, le discours de Macron lors de sa dernière tournée en Afrique est une tentative culottée d’entourlouper les Africains, en leur servant un discours délibérément mensonger, paternaliste et surtout inspiré, comme toujours chez les Français, par un racisme anti-noir primaire et indécrottable.

A l’évidence, Macron se fout de notre gueule ; mais les Noirs – d’Afrique ou d’ailleurs — n’ont pas de gueule ; ils ne sont pas des bêtes, mais des hommes plus que jamais debout, éveillés sous le clair soleil de la liberté !

Aminou Balogun

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s