Mgr Kleda, Guérisseur ès Covid

Il y avait un doute relatif lorsque Mgr Samuel Kleda de l’archidiocèse catholique romain de Douala au Cameroun a annoncé qu’il avait trouvé un remède contre le COVID-19 en avril.

Mais maintenant, avec près de 15 000 infections et plus de 11 500 guérisons dans le pays, Mgr Kleda affirme que sa cure unique à base de plantes a traité environ 1 500 patients malades qui ont afflué vers lui pour essayer le remède depuis avril.

Le prélat dit voir des patients qui souffrent de problèmes respiratoires après avoir été testés positifs au virus.

« Nous accueillons des personnes en difficulté respiratoire. Et après 24 heures, ils commencent à respirer normalement », a déclaré Mgr Kleda au média d’État camerounais, la CRTV, le 7 juillet.

Mgr Kleda, qui étudie les plantes médicinales depuis 30 ans, dit qu’il collabore avec le ministère de la Santé du Cameroun pour élargir la portée de son médicament – une concoction de plantes traditionnelles.

Début juin, il lui a officiellement donné le nom « Elixir COVID :

« Je travaille avec le ministère de la Santé publique. Nous analysons les médicaments et les signes qui peuvent être perçus par les patients », a-t-il déclaré.

Bien que le traitement à base de plantes fasse toujours l’objet d’une enquête, le Dr Ange Gilbert Kameni du centre de santé de l’archidiocèse de Douala a déclaré à la CRTV qu’il pensait que le remède supposé était « efficace dans le traitement contre le coronavirus ».

Le parlement camerounais a reconnu l’utilisation des médecines traditionnelles pour faire reculer le COVID-19 et a exhorté le gouvernement à investir dans la recherche de traitements potentiels.

Le Premier ministre a tweeté fin mai :

Le Gouvernement soutient la recherche de solutions locales, dans la lignée des indications fortes du @PR_Paul_BIYA du 19 mai 2020 : « J’encourage également tous les efforts pour développer le traitement endogène du #COVID19. ” #PaulBiya #BiyaSpeech #StopCOVID19 #Cameroun

En mai, cependant, le gouvernement a également publié une déclaration « mettant en garde contre les charlatans affirmant qu’ils peuvent traiter le COVID-19 pour exploiter financièrement les personnes souffrant ou s’inquiétant du virus ».

L’Organisation mondiale de la santé pour la région Afrique affirme qu’il n’existe pas encore de remède contre le coronavirus mortel – pourtant, il « soutient la médecine traditionnelle scientifiquement prouvée ».

Le Cameroun est l’un des pays les plus durement touchés par le COVID-19 en Afrique subsaharienne, malgré le fait qu’un peu moins de 150 000 de ses 26 millions d’habitants ont été testés.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) avertit que le faible nombre de tests en Afrique pourrait conduire à une « épidémie silencieuse ».

ibinimori

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s