Ukraine : Drôle de « Monde entier »

Dans un document vidéo publié sur Youtube, — le réseau social américain où ceux qui combattent le système n’ont pas vraiment droit de cité – par le Magazine français, le POINT, on peut lire en titre :

Ukraine : l’Annonce de Vladimir Poutine fustigée par le Monde entier

Ce titre interpelle tout observateur un tantinet éclairé sur les méthodes de manipulation des Blancs, et plus particulièrement dans leurs rapports ethnocentristes et impérialistes avec les autres peuples non blancs ou non inféodés à l’ordre de leur maître à tous : les USA, qui par une curieuse synecdoque s’arrogent la désignation quasi exclusive d’Américains. Alors que ce sont seulement des Européens installés sur le sol de populations qu’ils ont pris le soin inhumain de génocider méthodiquement ; ils ont beau se dire Américains, tous ces Blancs, en Amérique ou en Australie, ne sont  jamais que des Européens honteux qui se croient malins.

Revenons donc à ce titre qui interpelle et donne envie d’aller voir le contenu concret de ce « monde entier » présumé.

Alors bien sûr, forcé d’illustrer cette affirmation subtile et péremptoire, le document énumère les acteurs de ce «  monde entier » qui sont :

  1. Roseary Dicarlo, la secrétaire générale-adjointe de l’ONU – en somme une agence de publicité des USA, selon la formule de Saddam Hussein, une célèbre victime des USA
  2. Antonio Guterres, le Secrétaire général de l’ONU – en somme le chef hiérarchique du précédent, en tant que gérant de cette agence de publicité
  3. Antony Blinken Secrétaire d’État Américain – USA
  4. Emmanuel Macron, Président d’un pays sans souveraineté et dominion des USA – notoirement VRP français des milieux politico-économiques influents aux USA
  5. Union Européenne – un Cheval de Troie et marionnette des USA, mère castratrice des nations européennes dans l’intérêt des USA
  6. Jens Stoltenberg, Secrétaire général de l’OTAN – Agence Allemagne – Fille ainée des esclaves européens des USA, pillée et exploitée par eux depuis la seconde guerre mondiale
  7. Boris Johnson, Premier Ministre Britannique, Chacal zélé des USA
  8. Fumio Kishida, Premier Ministre du Japon, qui est en Asie ce que l’Allemagne est en Europe pour les USA

Enfin pour faire diversion et donner du poids à cette affirmation creuse et trompeuse, le document ose citer la Chine et l’Inde, en ces termes :

  1. Pékin n’a pas condamné explicitement la Russie, et a appelé les acteurs de la crise ukrainienne à «  faire preuve de retenue et à éviter toute action susceptible d’alimenter les tensions. » On donne ici dans le préjugé ethnocentrique qui fait passer les Chinois pour des hypocrites, maîtres dans l’art de la litote et du sous-entendu, qui en l’occurrence viserait la Russie ; mais on peine dans ces propos reportés des Chinois à entendre ou sous-entendre quelque chose qui illustrerait le fait que l’Empire du milieu, qui ne fait qu’illustrer son nom, penche du côté américain, sans même parler de fustiger la Russie !
  2. L’Ambassadeur de l’Inde aux Nations Unies a appelé toutes les parties «à la « désescalade des tensions ». Drôle de manière de fustiger les Russes. C’est à se fendre les côtes de rire!

Cette énumération montre bien le caractère ethnocentrique du regard que les Européens ont du mal à ne pas jeter sur le monde. Le Monde pour eux, c’est les Blancs, dominés par les USA.

Dans ce document, ils se sont cachés derrière leur petit doigt en citant abusivement l’Inde et la Chine, deux poids lourds sans lesquels il serait difficile de parler de « monde entier ». Signalons que l’Afrique dont ils sous-traitent la colonisation  à la France qui s’en fait une question  de vie ou de mort, n’est pas citée. Et pour cause, comment citer un  continent qui ne s’appartient pas et qui n’existe au monde que par et pour eux ? L’Afrique c’est l’ONU, c’est l’Union Européenne, c’est la France, etc… mais à aucun moment l’Afrique n’est africaine ! Qui penserait un instant que les denses forêts de l’Afrique centrale appartiennent vraiment au gorille à dos argenté ?

Exit aussi le Brésil, et d’autres pays du continent américain dont ni les voix ni le poids ne comptent dans ce qui est perçu ici comme le « monde entier » ; à moins que leurs condamnations  de la Russie ne soient si évidentes qu’elles aillent sans dire ! 

Résumons-nous : même sans la Russie, la Chine, l’Inde, l’Afrique, le Brésil, etc… le monde vu par les Occidentaux est entier ; car quand on n’est pas Blanc, Européen ou un vassal direct des USA, on compte pour du beurre…

Aminou Balogun

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s