Afrique/ Chine : la Route de la Soie et de la Corruption

Les Chinois qui sont gens malins ont compris à quoi tiennent les sociétés et gouvernances africaines et font le nécessaire.

Ici, à l’œuvre au Nigeria, capitale africaine sinon mondiale de la corruption

Le 11 mai 2020, l’agence nigériane de lutte contre la corruption, l’Economic Financial Crimes Commission (EFCC), a arrêté deux employés chinois de China Zhonghao Nigeria Limited, Meng Wei Kun et Xu Koi, à Sokoto, dans le nord-ouest du Nigeria. Kun et Koi auraient offert un pot-de-vin de cinquante millions de nairas (environ 100 000 USD) à un agent local de l’EFCC afin de « compromettre les enquêtes en cours » sur l’exécution de contrats en Chine Zhonghao Nigeria Limited évalués à cinquante milliards de nairas (environ 100 millions USD).

ibinimori

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s