Afrique de l’Ouest : le PAM appelle à éviter une catastrophe alimentaire

Des millions de familles en Afrique de l’Ouest et centrale sont menacées par une grave situation d’insécurité alimentaire, résultat de la flambée des prix des denrées alimentaires dans une région déjà en proie à des conflits et à l’impact socio-économique de la pandémie de Covid-19.

Selon le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies, une action immédiate est nécessaire afin d’éviter « une catastrophe alimentaire ».

Plus de 31 millions de personnes devraient tomber en situation d’insécurité alimentaire dans la région.

Il s’agit « de personnes incapables de se nourrir pendant la saison de soudure de juin-août, période précédant la prochaine récolte et au cours de laquelle les réserves alimentaires sont épuisées », a averti le porte-parole du PAM, Tomson Phiri, lors d’un point de presse à Genève.

Ce chiffre est supérieur de plus de 30% à celui de l’année dernière.

Dans certaines zones, les prix des denrées ont même grimpé de plus de 200%

Pour le PAM, ce chiffre représente le niveau le plus élevé depuis près de dix ans, selon les données du cadre harmonisé, résultats d’une analyse conjointe de la sécurité alimentaire publiée sous les auspices du Comité permanent inter-États de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS).

lire la suite

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s