La France et l’Antiracisme de Façade

La France est douée dans l’art Ô combien rusé de baptiser les rues, les édifices ou les établissements publics du nom de certains héros noirs de la lutte contre le racisme comme Nelson Mandela, ou Rosa Parks. Elle montre à elle-même, à sa jeunesse innocente et au monde qu’elle est en première ligne dans l’éradication de ce fléau pluriséculaire. Mais ne parlons même pas de ce qu’il en est du racisme antinoir en France même et tournons un peu le regard vers l’Afrique.

En même temps que la France rend hommage à Nelson Mandela ou à Rosa Parks au nom de leur combat contre le racisme, elle pille méthodiquement les pays francophones, les opprimes les domine, les manipule confisque leur souveraineté, leur impose une monnaie de singe, fomente des guerres et des coups d’Etat pour atteindre ces objectifs.

Massacre de Duékoué en Côte d’Ivoire

Or tous ces agissements criminels ont une seule et même motivation de base : l’antinégrisme le fait de considérer les Noirs comme des sous-hommes, indignes des richesses de leur sol et sous-sol, et incapables de jouir de leur souveraineté. C’est donc du racisme antinoir de la plus cruelle espèce. Antiraciste le jour au fronton des Jardins, des Ecoles, des Parcs, des Gares, la France est un vétéran raciste la nuit, dans le Sahel, en Côte d’Ivoire, en Afrique Centrale, avec le CFA, une monnaie pour nègre…

Aminou Balogun

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s