Lettre à l’Univers au temps du Covid