Nigeria : Incident de Tir Entre les Gardes du Couple Présidentiel

Blog1

La présidence du Nigeria a publié un communiqué confirmant les informations selon lesquelles des coups de feu auraient été tirés de manière inappropriée à la Présidence récemment.

Plutôt que de dire catégoriquement que des coups de feu ont été tirés à tort, Garba Shehu, porte-parole du président Muhammadu Buhari, a déclaré que certains gardes armés n’avaient pas réussi à bien manipuler leurs armes.

PREMIUM TIMES a fait état de l’affrontement entre les aides de la Première Dame, Aisha Buhari, et un assistant présidentiel, Sabiu Yusuf, à la Présidence.

L’affrontement aurait eu lieu après que M. Yusuf a refusé de faire 14 jours d’auto-isolement, conformément aux instructions de Mme Buhari qui venait de rentrer d’un voyage à l’extérieur d’Abuja.

Yusuf aurait déclaré que le président lui avait ordonné de ne pas faire l’auto-isolement, un processus recommandé par les agences de santé pour s’assurer qu’un voyageur n’est pas porteur dee coronavirus.

Une altercation entre M. Yusuf et les agents de sécurité de Mme Buhari, dirigés par son aide de camp, Usman Shugaba, a conduit à un coup de feu, qui aurait été tiré par M. Shugaba.

La police a, depuis, arrêté M. Shugaba et d’autres agents de sécurité attachés à la première dame, une décision condamnée par Mme Buhari qui a demandé leur libération.

« J’appelle l’IGP à libérer mon personnel assigné qui est toujours sous la garde de la police afin d’éviter de mettre leur vie en danger ou d’être exposé à Covid-19 pendant leur garde à vue », a écrit Mme Buhari sur Twitter vendredi.

Dans sa déclaration de dimanche, M. Shehu a déclaré que « l’incidents’est produit à l’extérieur de la résidence principale du président ».

Le moins qu’on puisse dire est que cet incident en dit long sur l’état actuel des relations au sein du couple présidentiel nigérian. On sait que ces relations n’ont pas toujours été au beau fixe par le passé, surtout lorsque l’ex- Chef de Cabinet du Président Buhari, Abba Kyari avait la haute main sur les affaires de la présidence. Mais depuis son décès des suites du Covid-19, et son remplacement par M. Ibrahim Gambari, un homme plus  consensuel, il était permis d’espérer que les choses allaient s’apaiser. Avec cet incident de tir mettant aux prises leur personnel de sécurité, où chaque faction reflétait l’état d’esprit de son mentor, il est permis d’en douter.

Adekoya Badero

copyright5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s