Covid-19: la France, le Bénin et la CIA

Blog1

Dans sa stratégie de gestion  des entrées au Bénin par voie aérienne, par ce temps de Covid-19, le gouvernement béninois fait froidement payer 100.000 Cfa soit 150 euros au Béninois  au lieu que ce soient les compagnies européennes qui veulent forcer le ciel africain qui assument cette charge, par un service de test à l’embarquement. Bien entendu, ces compagnies, auraient alors fait passer le coût du service sur le prix du billet, ce qui aurait découragé le voyageur moyen, et serait contre-productif sinon en conflit avec les règles européennes de contrôle des prix.

Alors que c’est elles-mêmes qui forcent l’entrée dans les pays africains pour éviter le naufrage économique, les compagnies aériennes en font endosser le coût aux voyageurs. Donc, d’une certaine manière, le gouvernement béninois n’a pas seulement volé au secours de la France et de sa compagnie aérienne, mais il leur a fait un pont d’or au détriment de ses pauvres citoyens : c’est ce qu’on appelle la Complicité Inconditionnelle Absolue : CIA

Aminou Balogun

copyright5