Pour que le 21ème Siècle soit Africain, il s’en Faudrait de Beaucoup

Ceux qui attribuent les siècles aux races ont encore frappé. A les en croire,  le 21ème siècle sera africain. Cette  rodomontade made in France en bouche un coin !

Evidemment, venant de la bouche d’un Blanc, l’annonce, passablement suborneuse, a de quoi flatter l’ego du Nègre moyen. Celui-ci y croira dur comme fer  et, dans sa faim existentielle dont il est le premier responsable, il n’hésitera pas à élever  cet os à ronger au rang de parole d’Évangile.

Mais prendra-il au moins la peine de se poser certaines questions ? Car quoi, suffit-il d’aligner des considérations ou des données matérielles pour en inférer  la prospérité ou la puissance de manière hydraulique ?  Par exemple, la démographie dans toutes ses dimensions ( à la fois le nombre et l’âge moyen des populations) et l’abondance des matières premières suffisent-elles à conférer la puissance à une nation, un peuple ou un continent ? La croissance du taux des investissements étrangers suffit-elle à définir et garantir la puissance d’une nation ? Combien de nations sont devenues maîtresses du monde avec une part de l’investissement intérieur aussi faible que celle de l’Afrique ?

Et quid de la dimension collective et ontologique ?  Si l’Occident forme une unité culturelle et symbolique, peut-on en dire autant de l’Afrique ?  Si les Chinois forment une nation peut-on en dire autant des Africains ? L’être négatif assigné de l’extérieur par le Blanc peut-elle faire du Noir un  être en soi et pour soi ? Combien de peuples sont devenus maîtres du monde en appréhendant celui-ci à travers la langue et la religion des autres, leurs prédateurs ? Si on peut dire qu’il y a un moment dans l’histoire où tels ou tels peuples ont détenu la puissance dans  le monde, ce moment s’est-il passé d’un certain degré d’unité ontologique et symbolique ? Quand on observe par exemple les 16ème , 17ème , 18ème, 19ème, et 20ème siècles dans leur rapport avec les nations, peuples ou civilisations qui y auraient détenu la puissance, ceux-ci étaient-ils en lambeau ou aussi aliénés que l’Afrique  peut l’être actuellement, où  par exemple l’organisation politique garante de son unité est financée à hauteur de 75% par les autres,  en l’occurrence ses  prédateurs historiques impénitents, ou actuels ?

Et pour finir étaient-ce des mercenaires sibyllins issus du rang  de leurs prédateurs qui prophétisaient l’avènement de leur puissance ?

Allons donc, soyons sérieux ! Les gens qui lancent ces prophéties sibyllines veulent seulement administrer un nouveau dormitif aux Africains pour mieux les plumer. Et ce n’est pas étonnant que ces voix tendancieuses émanent de la sphère francophone, si férue de manipulation des Noirs africains. Certes, les portes de la puissance ne sont fermées à aucune race, aucune nation, aucune civilisation, aucun peuple. Mais encore faudrait-il en avoir l’esprit et l’autonomie symbolique requis. Toutes choses qui font cruellement défaut à l’Afrique pour le moment.

En ce début de 21ème siècle, qu’il suffise à l’Afrique d’assurer son intégrité, son  unité, son autonomie symbolique et son indépendance effective, et ce sera déjà beaucoup !

Aminou Balogun

copyright5

 

3 commentaires

  1. Moi, je suis extrêmement triste de réaliser que l’Afrique râte actuellement une occasion en or de montrer au monde entier, sa capacité à s’unir pour vaincre leur ennemi commun, le Covid 19.

    L’Afrique d’aujourd’hui en a les moyens parce que plus aucun africain n’est subjugué par les civilisations occidentales et autres mirages américains, asiatiques et soviétiques.

    Il suffit à tous ces chefs d’état délinquants pour la plupart, de saisir cette occasion pour ne plus naviguer à vue et choisir pour une fois de briser les chaînes qui les lient à l’innacceptable, en vue de rentrer dans l’Histoire.

    Alors l’Afrique entrera dans le 21ème siècle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s