Françafrique, « Surveiller et Punir » : Nathalie Yamb, Dernière Victime de la Persécution Punitive Française

blog1.jpg

La Lettre du continent révèle que la panafricaniste Nathalie Yamb est interdite de voyage en France et fichée S pour ses liens avec La Russie .

La note Fichée  S est attribuée par les services de renseignement français pour désigner un individu qui est suspecté de porter atteinte à la sécurité ou l’ordre publics en France. On y trouve à la fois des terroristes, des activistes écologistes ou de simples manifestants Gilets jaunes comme Eric Drouet.

En outre, après son discours vigoureux et véridique prononcé au Sommet Russie Afrique de Sotchi,  Wikipedia a désactivé sa biographie en ligne.

Surveiller et punir semble être la méthode d’action de la France. Commettre des crimes jour et nuit contre l’Afrique, la piller, lui arracher le pain de la bouche mais en même temps veiller par tous les moyens à ce qu’elle ne crie pas. Si l’un quelconque de ces fils ou filles tire sur la sonnette d’alarme alors mal lui en prend dans les mains de la France.  En dehors des chefs d’Etat qui poussent l’outrecuidance jusqu’à vouloir négocier la forme du pillage de l’Afrique ou à y résister, et qui comme Sankara, Kadhafi ou Gbagbo sont éliminés physiquement ou politiquement, les résistants de second  ordre, activistes ou citoyens panafricanistes épris de justice et de  liberté sont persécutés, diabolisés, bannis de l’existence établie, mis au ban du système international chiqué dont la France fait activement partie des manitous.

Tel est le cas de Kémi Seba, ce Français qui a perdu droit de cité en France et au Sénégal, et qui a été forcé à se replier sur le pays d’origine de ses parents, le Bénin. Tel est aussi le cas de Mme Arikana Chihombori-Quao, ambassadrice permanente de l’Union Africaine auprès des Etats-unis et dont la France a demandé et obtenu la tête, parce que cette brave africaine qui n’a pas sa langue dans sa poche a osé dire tout haut les crimes français en Afrique.

Cette méthode de pédophile et de mafieux, qui impose le silence à sa victime et  l’omerta sur ses méfaits est inacceptable. Et aucun Africain digne de ce nom ne peut l’accepter ! La guerre du Bien contre le Mal est une guerre permanente. La France peut toujours continuer de faire croire au monde qu’elle est le pays du parfum, de l’art, de l’amour, des droits de l’homme, et des mensonges sophistiqués du même tonneau, mais le nombre de ceux qui croit à ces charmants dormitifs décroit à vue d’œil à la vitesse du TGV…

Aminou Balogun

blog1.jpg

Convocation de Nathalie Yamb: Mamadou Koulibaly réagit

copyright5

 

2 commentaires

  1. Voici une femme brave belle et battante ( BBB) bombardée terroriste par la France tout simplement parce qu’elle a osé dire avec intelligence et précision la vérité sur le viol permanent de l’Afrique par la France. Elle rejoint donc les Ben Laden et autres Abu Bakr al-Baghdadi au firmament du terrorisme. Bon Dieu dans quel monde sommes-nous ? Un monde où les criminels passent pour des humanistes donneurs de leçons et ou les anges sont étiquetés terroristes et combattus comme tels …

  2. Merci a vous, Binazon Avekes.

    Eh oui, ces deux femmes, oratrices remarquables, partisannes de l’egalité economique et politique de l’Afrique avec les autres pays et les autres continents se battent pour une cause qui leur est commune et qui nous est commune à tous: la lutte contre l’arbitraire, contre toute legislation qui « diminue les individus dans leur dignité ».

    La longue enumeration par ces Dames, des humiliations et des servitudes que l’Afrique subit depuis des siècles dans toutes les spheres de la vie n’honore pas le Pays des Droits de l’Homme.
    Les espoirs suscités par la Declaration Universelle des Droits de l’homme de 1948 n’ont pas duré, puisque ses principes sont bafoués et le sont encore par ceux là même qui l’ont imposee au monde.

    Les chemins de traverse qui nous attendent sont legion, et les voix de ces dignes filles et de l’Afrique, telles les reines guerrieres de l’Antiquité ne seront pas de trop pour contribuer au processus de demantelement de l’Agenda mondial du developpement qui a tout temps exclu l’Afrique noire.

    Les trois aspects positifs de ce drame sont les suivants:

    1. Les multiples reactions de par le monde et surtout du peuple noir ne font que rendre plus visibles l’arbitraire et la dictature contenus dans le Pacte colonial qui est maintenant sorti de sa sphère privee pour atterrir sur la place publique.

    2. Le citoyen lambda en Afrique est maintenant informé des raisons de son appauvrissement seculaire.

    3. La dynamique des Droits de l’Homme a manifestement suscité une evolution inverse à celle attendue depuis son avénement. Les fruits sont loin d’avoir porté la promesse des fleurs.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s