8 Façons dont le Changement Climatique Affecte déjà l’Afrique

blog1.jpg

À l’heure actuelle, les effets du changement climatique se font déjà sentir dans toute l’Afrique. Les preuves montrent que les changements de température ont affecté la santé, les moyens de subsistance, la productivité alimentaire, la disponibilité de l’eau et la sécurité générale de la population africaine.

Selon l’Indice de vulnérabilité au changement climatique de 2015, sept des dix pays les plus exposés au changement climatique se trouvent en Afrique.

L’Afrique a connu une diminution des précipitations sur de grandes parties du Sahel et de l’Afrique australe et une augmentation dans certaines parties de l’Afrique centrale. Au cours des 25 dernières années, le nombre de catastrophes météorologiques, telles que les inondations et les sécheresses, a doublé. L’Afrique a un taux de mortalité dû à la sécheresse supérieur à celui de toute autre région.

  1. Impacts sur les conditions météorologiques

blog1.jpg

Inondation

Les inondations sont la catastrophe la plus répandue en Afrique du Nord, la deuxième en Afrique orientale, australe et centrale et la troisième en Afrique de l’Ouest (AWDR, 2006).

En Afrique du Nord, les inondations catastrophiques de 2001 dans le nord de l’Algérie ont entraîné environ 800 décès et des pertes économiques d’environ 400 millions de dollars. Au Mozambique, les inondations de 2000 (aggravées par deux cyclones) ont causé 800 morts, touché près de 2 millions de personnes, dont environ 1 million ont besoin de nourriture, 329 000 personnes ont été déplacées et les terres de production agricole ont été détruites (AWDR, 2006).

Sécheresse

Entre juillet 2011 et mi-2012, une sécheresse sévère a touché toute la région de l’Afrique de l’Est et a été qualifiée de «la pire sécheresse des 60 dernières années».

  1. Impact sur l’approvisionnement en eau et sa qualité

Les effets observables du changement climatique sur les ressources en eau en Afriqueblog1 comprennent: les inondations, la sécheresse, la modification de la répartition des précipitations, l’assèchement des rivières, la fonte des glaciers et le retrait des masses d’eau.

Afrique de l’Ouest

Des économies entières pâtissent de la baisse du niveau de l’eau des énormes fleuves africains. Le Ghana, par exemple, est devenu totalement dépendant de la production hydroélectrique du barrage d’Akosombo sur la Volta. Le Mali dépend du fleuve Niger pour sa nourriture, son eau et ses transports. Cependant, de grandes étendues du fleuve font maintenant face à la dévastation de l’environnement due à la pollution. Au Nigeria, la moitié de la population n’a pas accès à de l’eau potable.

Glaciers du mont Kilimandjaro

La disparition progressive mais spectaculaire des glaciers du mont Kilimandjaro est le résultat du changement climatique (GIEC, 2001). Les glaciers agissent comme un château d’eau et plusieurs rivières s’assèchent maintenant. On estime que 82% de la glace qui recouvrait la montagne, quand elle a été enregistrée pour la première fois en 1912, a maintenant disparu. (GIEC, 2001)

  1. Impacts sur l’agriculture et l’alimentation

En Afrique, le paysage change. Les sécheresses, le stress thermique et les inondations ont entraîné une réduction des rendements et de la productivité du bétail.

L’Afrique de l’Est est confrontée à la pire crise alimentaire du 21ème siècle. Selon Oxfam, 12 millions de personnes en Ethiopie, au Kenya et en Somalie ont un besoin urgent de nourriture. Les précipitations ont été inférieures à la moyenne, 2010/2011 étant l’année la plus sèche depuis 1950/1951, ce qui constitue un grave problème pour un continent qui dépend presque entièrement de la pluie pour son agriculture.

  1. Impacts sur la santé humaine

blog1.jpg

Les maladies et les impacts sur la santé sensibles au climat peuvent être élevés dans les pays pauvres qui disposent de ressources minimales pour traiter et prévenir les maladies. Exemples d’impacts sur la santé liés au climat:

Stress thermique fréquent et sévère lié à des augmentations soutenues de la température

La réduction de la qualité de l’air qui accompagne souvent une vague de chaleur peut entraîner des problèmes respiratoires et aggraver les maladies respiratoires.

Les impacts du changement climatique sur l’agriculture et les autres systèmes alimentaires augmentent les taux de malnutrition et contribuent à la pauvreté. «Avec une personne sur quatre encore sous-alimentée en Afrique subsaharienne, les impacts du changement climatique rendent encore plus difficile pour les gouvernements de la région d’améliorer la sécurité alimentaire et de contribuer à réduire les tensions», lit-on dans Atlas du changement climatique et des risques environnementaux de la société mondiale Maplecroft 2015.

La propagation du paludisme pourrait augmenter dans les zones qui devraient recevoir davantage de précipitations et d’inondations. L’augmentation des précipitations et de la température peut provoquer la propagation de la dengue.

  1. Impacts sur le logement

De graves inondations et des sécheresses intenses ont entraîné la destruction de nombreux foyers, abris et villages en Afrique. Les conflits sur les ressources exacerbent également ces impacts et contribuent, à leur tour, à la migration en cours dans et entre les pays africains.

Les événements extrêmes déplacent un grand nombre de personnes, en particulier celles qui sont incapables d’intervenir et de se reconstruire après une catastrophe, en raison du manque de ressources.

«Les réfugiés du Soudan du Sud résidant dans un camp des Nations Unies vivent dans des eaux de crue contaminées par des eaux usées jusqu’aux genoux, obligeant certaines familles à dormir debout afin de pouvoir tenir leurs enfants hors de l’eau», a rapporté Al Jazeera en août 2014.

  1. Impacts sur les populations vulnérables

blog1.jpg

Les femmes, les enfants et les personnes âgées sont plus vulnérables aux impacts du changement climatique en Afrique. Les femmes qui travaillent se voient souvent confier des tâches supplémentaires en tant que dispensatrices de soins, ainsi que par les réactions de la société au changement climatique après des phénomènes météorologiques extrêmes (par exemple, la migration des hommes).

La pénurie d’eau impose un fardeau supplémentaire aux femmes africaines, qui marchent des heures et parfois même des jours pour aller les chercher. (GIEC, 2014)

Les enfants et les personnes âgées sont exposés à des risques plus graves en raison de leur vulnérabilité aux maladies infectieuses, telles que le paludisme, de leur mobilité réduite et de leur consommation alimentaire réduite. Les personnes âgées font face à un danger physique et même à la mort en raison de la sécheresse, du stress thermique et des incendies de forêt. Les enfants meurent souvent de faim, de malnutrition, de maladies diarrhéiques et d’inondations. (GIEC, 2014)

  1. Incidences sur la sécurité nationale

Les impacts du changement climatique risquent d’exacerber les problèmes de sécurité nationale et d’accroître le nombre de conflits internationaux. Des conflits surviennent souvent pour l’utilisation de ressources naturelles déjà limitées, de terres fertiles et d’eau. L’accès à des sources d’eau régulières et fiables est un atout majeur dans de nombreuses régions africaines. Cependant, des changements dans le calendrier et l’intensité des précipitations ont menacé la disponibilité de l’eau et provoquent des conflits sur cette ressource limitée (GIEC, 2014).

Selon un rapport des Nations Unies, l’accès à l’eau pourrait être la principale cause de conflit et de guerre en Afrique au cours des 25 prochaines années.

Les changements de précipitations et de température affectent déjà les rendements des cultures en Afrique subsaharienne. Cela a entraîné des pénuries alimentaires, qui ont provoqué des migrations transfrontalières et des conflits intrarégionaux, ce qui a provoqué l’instabilité politique au Nigéria, par exemple.

  1. Impacts sur les écosystèmes

blog1.jpg

Les changements climatiques ont déjà entraîné des modifications des écosystèmes d’eau douce et marins en Afrique orientale et australe, ainsi que des écosystèmes terrestres en Afrique australe et occidentale. Les phénomènes météorologiques extrêmes ont démontré la vulnérabilité de certains écosystèmes de l’Afrique du Sud. Les schémas de migration, l’aire géographique et l’activité saisonnière de nombreuses espèces terrestres et marines ont évolué en réponse au changement climatique. L’abondance et les interactions entre les espèces ont également changé (GIEC, 2014).

Bien que le continent africain ait le moins contribué aux facteurs anthropiques à l’origine du changement climatique, l’Afrique est la plus touchée.

blog1.jpg

copyright5

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s