CEDEAO : Kofi Annan et Ameyo Adadevoh Récompensés à Titre posthume du Prix d’Excellence 2018

blog1.jpg

Le Prix d’excellence de la CEDEAO 2018 a été décerné à titre posthume à Kofi Annan et Ameyo Adadevoh, pour leur contribution au bien-être de la région.

Le prix a été remis aux représentants de leurs familles lors du sommet des 55 chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO, samedi à Abuja.

Le prix a également été remis à Germaine Acogny, danseuse et chorégraphe sénégalaise, chargée du développement de la danse africaine et de la création de plusieurs écoles de danse en France et au Sénégal.

L’épouse de l’ancien secrétaire général des Nations Unies, Nane Annan, le fils d’Adadevoh, Bankole Cardoso et Acogny, ont reçu les récompenses et les prix en espèces de 20 000, 10 000 et 15 000 dollars chacun.

blog1.jpgDécédé le 18 août 2018, M. Annan était un diplomate ghanéen qui a été le septième secrétaire général des Nations Unies de janvier 1997 à décembre 2006.

Il et les Nations Unies ont été co-récipiendaires du prix Nobel de la paix de 2001, ainsi que fondateur et président de la fondation Kofi Annan.

M. Annan est entré aux Nations Unies en 1962, travaillant pour le bureau de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à Genève.

Il a ensuite occupé diverses fonctions au siège des Nations Unies, notamment en tant que Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix entre mars 1992 et décembre 1996.

Il a été nommé Secrétaire général le 13 décembre 1996 par le Conseil de sécurité, puis confirmé par l’Assemblée générale, faisant de lui le premier titulaire à être élu parmi le personnel de l’ONU.

Il a été réélu pour un second mandat en 2001, et Ban Ki-moon lui a succédé au poste de Secrétaire général le 1er janvier 2007.

blog1.jpgMme Adadevoh, testée positive au virus Ebola le 4 août 2014 et qui était en cours de traitement, est décédée le 19 août 2014.

Elle est réputée pour ses contributions à la lutte contre la propagation du virus Ebola au Nigeria en plaçant le patient zéro, Patrick Sawyer, en quarantaine en dépit des pressions exercées par le gouvernement libérien.

Mme Annan, qui a prononcé un discours de remerciement au nom des lauréats, a exprimé sa gratitude à la CEDEAO pour ce prix.

«Merci pour cette reconnaissance généreuse de l’immense contribution aux objectifs de la CEDEAO de la part de mon mari et cher ami.

«J’aimerais également remercier la CEDEAO au nom des deux autres lauréates, deux femmes remarquables d’Afrique de l’Ouest, la regrettée Dr Ameyo Adadevoh, son sacrifice désintéressé dans la lutte contre la propagation du virus Ebola au Nigeria.

«Et Madame Germaine Acogny pour la qualité et la richesse de votre production artistique», a-t-elle déclaré.
Elle a également déclaré que la Fondation Kofi Annan travaillait avec la CEDEAO et d’autres partenaires en Afrique de l’Ouest pour renforcer la démocratie et les élections, résoudre les conflits, soutenir la réconciliation et améliorer la sécurité alimentaire. (NAN)

ibinimori

copyright5

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s