Trois Pensées sur l’Amour

penseur2

1. C’est probablement parce que l’appel du désir sexuel monte au cerveau que le candide pense que la réponse naturelle à l’amour est la poésie ; et qu’en échange de son consentement la femme se contenterait d’être payée en poème. Mais ce n’est là que pure illusion !

2. L’Amour, c’est comme le village ; on s’y ennuie mais on y retourne.

3. La femme utilise son corps pour obtenir chez l’homme quelque chose qui n’est pas de nature corporelle.

Adio Badaga

copyright5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s