Publié dans économie, Press-Links

L’Afrique Dépense $35 Milliards par an en Importations Alimentaires – Adesina

Akinwumi Adesina [Photo Credit: CNN]

Le président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, a déclaré que l’Afrique dépensait 35 milliards de dollars par an en importations alimentaires.

M. Adesina a fait cette déclaration au cours de la conférence Norman Borlaug prononcée à l’Université de l’Etat de l’Iowa, intitulée « Parier sur l’Afrique pour nourrir le monde », mardi à Des Moines, Iowa aux Etats-Unis.

Selon lui, il est inacceptable « Si la tendance actuelle se maintient, on estime que l’Afrique dépensera 110 milliards de dollars d’ici 2030 pour les importations de produits alimentaires ».

Il a donc appelé à l’impôt foncier pour les terres agricoles inutilisées, afin d’inciter à accélérer la commercialisation de l’agriculture et à libérer son potentiel en Afrique.

M. Adesina a déclaré que l’Afrique détient la clé pour nourrir neuf milliards de personnes d’ici 2050, ajoutant que plus que jamais, le monde doit aider l’Afrique à moderniser rapidement son agriculture et à libérer tout son potentiel.

Selon le Président de la BAD, le défi de la lutte contre la sécurité alimentaire mondiale est le plus grand en Afrique.  Près de 300 millions de personnes souffrent de malnutrition sur le continent en raison de ce défi. De même, a-t-il dit, l’Afrique est la seule région du monde où sa part de la population en situation d’insécurité alimentaire augmente.

Akorede Bamidele

ibinimori

copyright5

Publicités