Publié dans nigeria, Press-Links

Nigeria : Violente Bagarre entre Egungun et Musulmans à Oyo ; 25 Blessés Graves

blog1

Environ vingt-cinq personnes auraient été blessées dans un affrontement entre des musulmans et des disciples d’egungun à Kishi, dans la région Oke-Ogun d’Oyo.
Le triste incident s’est produit à l’occasion de la commémoration du 20 ème anniversaire de l’intronisation de Oba Moshood Aweda Lawal Arowoduye 11, l’Oba de Kishi.

Selon les informations obtenues par le journal Daily Post, un imam du nom de Alfa Lati, interdit aux revenants observant le festival annuel d’Egungun de traverser sa rue (Alfa Lati) située à Koso, dans la région de Mapo.
Les revenants considérant cela comme un affront à leur propre religion, ont traversé la rue, affirmant que la ville de Kishi appartenait à tous ses habitants indépendamment de leur appartenance religieuse.
C’est alors que sur incitation de l’Alfa Lati, ses partisans auraient attaqué le revenant et sa suite à coup de pierres et d’autres armes dangereuses, une situation qui a forcé l’Egungun à enlever son masque et a prendre ses jambes à son coup…
Dans les échauffourées, pas moins de 15 partisans des revenants auraient subi des blessures graves, ce qui a conduit ceux-ci à des représailles le mercredi.
Dans ce second match, 10 personnes des deux côtés ont également été blessées lors de l’attaque de représailles mercredi.
Certain blessés ont été emmenés à l’hôpital universitaire de l’Université d’Ilorin, Kwara pour un traitement médical.
Réagissant à l’incident, l’agent des relations publiques du Conseil international pour la religion Ifa, de l’obédience d’Oyo, Baba Awo Awogbemiga Bogunmbe a demandé à la police et aux pouvoirs publics de veiller à ce que la justice soit faite.
Tout en condamnant l’attaque contre les revenants, M. Bogunmbe a noté que selon la  constitution de la République fédérale, le Nigéria est un pays multi-religieux dans lequel chaque citoyen est libre de pratiquer la religion de son choix.
Il a noté que jamais les revenants et leurs adeptes ne perturbent les activités des adeptes des autres religions importées dans le pays, demandant à l’Alaafin d’Oyo, Oba Lamidi Adeyemi 111, d’utiliser ses bons offices pour libérer la religion traditionnelle de l’oppression perpétuelle dont elle l’objet de la part des « religions étrangères »

Adegbenro Biodun

copyright5

Publicités

4 commentaires sur « Nigeria : Violente Bagarre entre Egungun et Musulmans à Oyo ; 25 Blessés Graves »

  1. Au nom de quelles valeurs religieuses et surtout islamiques ou républicaines, cet Alfa Lati se permettrait-il d’interdire à des citoyens et leurs attributs traditionnels, de circuler dans leur pays et dans leur ville ? Les notions de tolérance si chères à l’Islam, de cohabitation pacifique, de liberté individuelle du choix, des convictions et de la pratique d’une religion, ne figueraient-elles pas dans la Constitution Fédérale du Nigéria et dans l’État fédéré d’Oyo dont est ressortissant cet Alfa ? C’est à cette question que la justice devra répondre pour situer les responsabilités dans cette regrettable crise inutile créée par un fanatique intégriste musulman qui n’a rien d’un imam digne et recommandable.

    1. Questions pertinentes. Il faut que justice soit dite et bien dite, pour que de tels esprits ne deviennent pas contagieux et donc préjudiciables à la paix, la fraternité, et la justice. Sans aller jusqu’à dire que les religions endogènes ont la priorité, au moins on leur doit le respect de l’antériorité…

  2. Suite aux informations ci dessus,les musulmans ne devraient pas normalement avoir cette réation,à chacun sa réligion. Le festival des égungun n’est pas a sa première année et de plus il ne se fera pas toute l’année donc les musulmans ont eu vraiment tort de s’interposer. L’imam qui a même eu ces propos n’est pas digne de l’être car dans même le coran il a été dis que chacun doit respecter la réligion de l’autre.

Les commentaires sont fermés.